vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > 7e université d’été de la Défense : Miser sur la recherche

7e université d’été de la Défense : Miser sur la recherche

Ministère de la Défense

vendredi 11 septembre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Hervé Morin entend faire profiter son ministère du grand emprunt national afin d’accroître l’effort de recherche. A l’occasion de la 7e université d’été de la Défense qui s’est déroulée du 10 au 11 septembre à l’Abbaye de Fontevraud, près de Saumur, il a annoncé avoir écrit le jour même au Premier ministre François Fillon, ainsi qu’à Michel Rocard et Alain Juppé, les deux coprésidents de la Commission du grand emprunt national.

Les investissements proposés par le ministère de la Défense portent sur des « projets de recherche qui ont un important potentiel de développement à moyen et long terme dans le domaine civil et militaire, notamment à l’exportation ». Hervé Morin a listé « les technologies de l’information et de la communication, avec par exemple les radios du futur, les technologies liées aux réseaux » mais aussi « les transports avec notamment la problématique des nouveaux hélicoptères et de leurs moteurs ». Il pourrait s’agir également de « robotique, de l’application des nanotechnologies aux nouveaux matériaux comme les textiles fonctionnels et intelligents, des matériaux conducteurs ou énergétiques » ainsi que « des technologies liées au développement durable, à l’espace ou à l’énergie ».

L’Université s’intéressait cette année à l’impact de la crise sur la Défense. Lors de la séance d’ouverture Hervé Morin a souligné que l’engagement de la modernisation de son ministère avant la crise financière, avait atténué les effets de cette dernière. « La crise financière, qui s’impose à la Défense, comme à tous les acteurs de la nation, conforte la réforme engagée depuis 2007 », a-t-il relevé. Rappelant que « pour la période 2009-2020, 377 milliards d’euros seront consacrés à la modernisation de nos armées », il a insisté sur cet « effort considérable » consenti par les Français, notant que la réforme devait « s’accompagner d’un devoir d’exemplarité accru ».

Sous le haut patronage du président de la République Nicolas Sarkozy, l’université d’été de la défense est présidée par le président de la Commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale, M. Guy Teissier, et par le président de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat, M. Josselin de Rohan.

Important rendez-vous du monde de la Défense en France et en Europe, elle rassemble chaque année les principaux décideurs français et européens du secteur. L’université crée, autour d’une thématique nouvelle à chaque édition, un cadre de réflexions propice aux échanges sur les enjeux et les priorités stratégiques d’avenir.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :