vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Benjamin Netanyahu se serait bien rendu en Russie

Benjamin Netanyahu se serait bien rendu en Russie

Reuters

samedi 12 septembre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Le vice-Premier ministre israélien a confirmé que le chef du gouvernement, Benjamin Netanyahu, s’était rendu en Russie au début de la semaine, mais en se refusant à toute précision sur une affaire qui a poussé des médias à parler de désinformation officielle.

"Il était en Russie. La manière dont c’est parvenu au public en Israël a suscité un peu de controverse", a déclaré Dan Meridor à Reuters à Genève, en marge d’une conférence organisée par l’Institut international d’études stratégiques de Londres.

"Le contenu n’a pas été évoqué en public. Il est préférable d’évoquer certaines choses (en privé)", a ajouté Meridor, qui est aussi ministre du Renseignement et de l’Energie atomique.

Certains journaux israéliens ont accusé les services de Benjamin Netanyahu d’avoir menti au sujet d’un déplacement secret effectué lundi en Russie.

Dans un communiqué publié lundi soir par les services du Premier ministre pour expliquer sa disparition pendant la journée, son attaché militaire annonçait que Netanyahu avait visité un centre de sécurité en Israël.

Des médias israéliens ont rapporté qu’il s’était rendu dans un service du Mossad (renseignements).

Mais, mercredi, le quotidien Yedioth Ahronoth annonçait que Netanyahu avait pris secrètement un vol pour Moscou afin d’y exprimer sa préoccupation au sujet de la vente possible de missiles antiaériens russes à l’Iran.

Moscou a par ailleurs démenti des allégations de presse selon lesquelles le cargo Arctic Sea, intercepté le mois dernier au large des îles du Cap-Vert par la marine russe, était censé acheminer en Iran des missiles SS-300 qu’aurait détectés Israël.

Israël insiste pour que la Russie ne vende pas ses missiles antiaériens à l’Iran, ceux-ci pouvant servir à y protéger des installations nucléaires dans l’hypothèse où l’Etat juif déciderait de lancer des raids aériens contre ces sites.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :