lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Somalie : menaces de représailles après un raid américain

Somalie : menaces de représailles après un raid américain

Ouest-France.fr

mardi 15 septembre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Le raid héliporté, effectué lundi matin, dans le sud de la Somalie aurait été mené par des commandos US.

Selon des sources américaines, des soldats des forces spéciales ont abattu le Kenyan Saleh Ali Saleh Nabhan. Ce terroriste figurait sur la liste des personnes les plus recherchées par le FBI. Il était soupçonné d’avoir organisé un attentat au camion piégé contre un hôtel à capitaux israéliens de Mombasa, sur la côte kenyane, qui avait fait 15 morts, ainsi qu’un attentat manqué contre un avion israélien qui décollait de Mombasa (Kenya). Ces deux attaques avaient eu lieu le même jour, le 28 novembre 2002.

Lundi, des témoins avaient déclaré que des soldats occidentaux, soutenus par plusieurs hélicoptères, avaient détruit un véhicule et tué plusieurs responsables islamistes. Ces soldats auraient aussi fait des prisonniers. Dans un premier temps, les commandos avaient été présentés comme des Français. Ce qu’avait démenti l’état-major des armées, à Paris.

Après l’annonce que le raid avait été conduit par des forces US, les islamistes radicaux somaliens shebab ont menacé de « venger » la mort de Nabhan et de ses lieutenants. « Ceux qui meurent pendant le mois saint du ramadan pour la gloire d’Allah valent beaucoup plus que ceux qui sont encore en vie », a déclaré un leader de la milice islamiste des shebab, qui s’exprimait sous couvert d’anonymat. « Ils sont morts en martyrs au nom du jihad », a commenté ce commandant, avant d’assurer : « Les musulmans se vengeront de cette attaque ».

Les shebab détiennent actuellement un otage français, un officier de la DGSE capturé en juillet, à Mogadiscio.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :