dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > Somalie : crainte renforcée au sujet de l’otage français

Somalie : crainte renforcée au sujet de l’otage français

AFP

mercredi 16 septembre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Après le raid américain en Somalie ayant entraîné la mort du terroriste Ali Saleh Nabhan, les islamistes somaliens ont promis de « se venger ».

L’élimination de Saleh Ali Saleh Nabhan renforce l’inquiétude pour l’otage français - un agent de la DGSE - toujours détenu par des islamistes somaliens, deux mois après sa capture à Mogadiscio.

À Paris, les services de renseignements extérieurs affichaient mardi le mutisme le plus complet, alors que les insurgés somaliens promettaient de « venger » la mort du haut responsable d’al-Qaida, tué la veille au cours d’un raid héliporté américain.

« Ceux qui meurent pendant le mois saint de ramadan pourla gloire d’Allah valent beaucoup plus que ceux qui sont encore en vie », a déclaré à l’AFP un leader de la milice islamiste des al-Chabab.

Celle-ci détiendrait toujours l’agent de la DGSE, enlevé avec un collègue, Marc Aubrière, le 14 juillet, alors que les deux hommes venaient participer à un programme de formation des forces de sécurité somaliennes.

Mais le mois dernier, Marc Aubrière a réussi à fausser compagnie à ses geôliers, appartenant à une milice rivale aux Chabab, le Hezb al-Islam, un groupe réputé plus politique.

Dans sa fuite, il aurait tué trois de ses ravisseurs, avant de trouver refuge au palais présidentiel dans la capitale somalienne, indiquait peu après sa libération un haut responsable de la police. Depuis, on est sans nouvelle de son compagnon d’infortune.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :