mercredi 13 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Condoleezza Rice justifie l’action des services de renseignement (...)

Condoleezza Rice justifie l’action des services de renseignement américains contre le terrorisme

Anne Gearan, AP, via Nouvelobs.com

lundi 5 décembre 2005, sélectionné par Spyworld

logo

Les informations recueillies par les services de renseignements américains auprès d’un "très petit nombre de détenus extrêmement dangereux" ont permis de déjouer des attentats et sauver des vies "en Europe ainsi qu’aux Etats-Unis et dans d’autres pays", a souligné lundi la sécrétaire d’Etat américaine Condoleeza Rice. Répliquant à la polémique sur l’existence supposée de prisons secrètes de la CIA, la centrale de renseignement américaine, Mme Rice a ajouté que les Etats-Unis "utiliseront toutes les armes légales pour vaincre ces terroristes". La patronne de la diplomatie américaine s’exprimait à la base aérienne Andrews dans le Maryland, près de Washington, avant son déplacement dans plusieurs pays d’Europe, en Allemagne, en Roumanie, en Ukraine et en Belgique. Condoleeza Rice, qui répondait pour la première fois à la polémique soulevée en Europe, a refusé de préciser si la CIA a fait ou non fonctionner des centres de détention clandestins en Europe, notamment en Roumanie. "Nous ne pouvons pas discuter d’informations qui compromettraient le succès de services de renseignement, de forces de l’ordre et d’opérations militaires", a-t-elle souligné. "Nous espérons que d’autres nations partagent ce point de vue". La Grande-Bretagne, qui assure jusqu’à la fin 2005 la présidence tournante de l’Union européenne, a adressé le mois dernier une demande d’explications sur l’existence de ces prisons, où la CIA aurait interrogé sous la torture des prisonniers. Les Etats-Unis, a souligné Mme Rice, n’autorise pas et ne tolère pas la torture, en aucune circonstance. "Les Etats-Unis n’utilisent pas l’espace aérien ou l’aéroport de quelconque pays dans le but de transporter un détenu quand nous pensons qu’il ou elle sera torturée", a-t-elle assuré. Les Etats-Unis "ne transportent pas, et n’ont pas transporté de détenus d’un pays à un autre en vue d’un interrogatoire utilisant la torture". Le gouvernement américain "respecte ses lois, sa Constitution et les obligations des traités. La politique des Etats-Unis est que les interrogatoires doivent être menés (...) sans torture", a-t-elle ajouté. Les Etats-Unis "ont pleinement respecté la souveraineté d’autres pays qui ont coopéré sur ces questions", a-t-elle encore indiqué, sans fournir d’autres précisions. Les Etats-Unis, a répété la secrétaire d’Etat, sont "un pays de droit. Mes collègues et moi avons prêté serment pour protéger et défendre la Constitution des Etats-Unis (...) Les Etats-Unis doivent protéger leur citoyens". "Aussi, maintenant, avant le prochain attentat, nous devons tous faire face aux choix difficiles auxquels les gouvernements démocratiques sont confrontés", a-t-elle déclaré.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :