dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Les Etats-Unis soupçonnent des Iraniens d’aider les taliban

Les Etats-Unis soupçonnent des Iraniens d’aider les taliban

Reuters

mardi 22 septembre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Les Etats-Unis pensent que les Gardiens de la Révolution iranien fournissent un entraînement et des armes aux taliban afghans pour les aider à combattre les forces occidentales, ont affirmé lundi des agents du contre-terrorisme américain.

Le rôle présumé joué dans l’aide aux taliban par la force Qods, unité d’élite des Gardiens de la Révolution, et l’implication des dirigeants iraniens dans cette aide ont fait l’objet de débats animés au Pentagone et au sein des services de renseignement américains.

Dans une note confidentielle, le général Stanly McChrystal, commandant des forces américaines et de l’Otan en Afghanistan, estime que l’aide militaire iranienne ne constitue pas une menace immédiate pour les forces occidentales mais qu’elle pourrait le devenir.

La CIA et d’autres agences ont étoffé leur présence en Afghanistan et déployé davantage d’agents pour répondre à une demande accrue de renseignements sur les taliban et d’autres menaces, a déclaré un responsable américain du renseignement.

Il y a deux ans, l’administration Bush avait accusé les Gardiens de la Révolution de disséminer des armes de destruction massive et elle avait imposé des sanctions à la force Qods. Elle avait accusé le groupe d’armer et d’entraîner en Irak des activistes qui s’en prenaient aux forces américaines.

Des responsables du Pentagone ont souligné que des armes et des explosifs fabriqués en Iran avaient été saisis à la fin du mois dernier dans l’ouest de l’Afghanistan, près de la frontière iranienne.

Cette importante cache d’armes, la première découverte en Afghanistan depuis près de deux ans, comportait des roquettes, des explosifs, des "engins explosifs improvisés" (IED) ainsi que des "pénétrateurs explosifs" (EFP), munitions capables de percer des blindés américains, ont-ils rapporté.

Des responsables américains se sont dit convaincus que le gouvernement iranien était au courant de cette assistance mais ils ont ajouté qu’ils ignoraient dans quelle mesure les dirigeants iraniens y étaient directement impliqué.

ROLE COMPLEXE

L’Iran, à dominante chiite, a joué historiquement un rôle complexe en Afghanistan.

Téhéran était adversaire des taliban lorsque ce mouvement sunnite fondamentaliste était au pouvoir en Afghanistan.

Depuis l’éviction des taliban à la suite de l’offensive américaine de 2001, l’Iran a fourni une assistance au développement et un soutien politique au gouvernement du président afghan Hamid Karzaï.

Des responsables américains disent que l’Iran semble avoir voulu faire d’une pierre deux coups en s’attirant les bonnes grâces des taliban au cas où ils reviendraient au pouvoir tout en tentant d’affaiblir militairement les Américains et en renforçant ses positions dans les négociations sur son programme nucléaire.

Créé après la Révolution islamique de 1979 pour protéger le régime contre les menaces intérieures et extérieures, le corps des Gardiens de la Révolution comporte environ 125.000 membres.

Qods, qui signifie Jérusalem, est l’unité spéciale des Gardiens, chargée des activités à l’étranger.

Dans sa note sur la guerre, dont le Washington Post s’est procuré une copie et l’a mise en ligne, le général McChrystal déclare que, selon ses informations, Qods entraîne des combattants pour certains groupes de taliban et fournit d’autres formes d’aide militaire aux insurgés.

"La politique et les actions actuelles de l’Iran ne constituent pas une menace à court terme pour la mission, mais l’Iran a la capacité de menacer la mission à l’avenir", écrit-il.

Des responsables du Pentagone se sont dit particulièrement troublés par la présence dans la cache récemment découverte en Afghanistan d’engins explosifs improvisés parce que ces armes sont responsables du plus grand nombre de pertes occidentales.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :