jeudi 14 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > La Corée du Nord aurait des armes bactériologiques

La Corée du Nord aurait des armes bactériologiques

RTBF.be

lundi 5 octobre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

La Corée du Nord disposerait de 13 sortes de virus et de bactéries pouvant être utilisés pour des armes bactériologiques et détient jusqu’à 5000 tonnes d’armes chimiques, a affirmé lundi le ministère sud-coréen de la Défense.

L’Etat communiste possède l’un des plus importants stocks d’armes chimiques et biologiques au monde, soutient le ministère dans un rapport transmis au Parlement.

Le choléra, la fièvre jaune, la fièvre typhoïde, le typhus ou la dysentrie pourraient êtres utilisés par l’Etat nord-coréen dans le cadre d’une guerre bactériologique, ajoute le ministère.

Les allégations selon lesquelles le nord disposerait, en sus de son programme nucléaire, d’un arsenal chimique et biologique ne sont pas nouvelles mais les informations du ministère sont plus détaillées que de coutume.

Déjà en juin, l’International Crisis Group (ICG) avait averti que la Corée du Nord présentait non seulement un danger nucléaire mais possédait également un important stock d’armes chimiques et bactériologiques.

Le centre de réflexion basé à Bruxelles estimait aussi que ces armes pouvaient être adaptées à un missile.

Selon l’ICG, l’arsenal du Nord inclut aussi des gaz sarin et moutarde, du phosgène, du gaz tabun et d’autre agents neurotoxiques pouvant être projetés par avion, missile ou tirs d’artillerie.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :