lundi 16 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Pakistan : les drones US multiplient les tirs de missiles

Pakistan : les drones US multiplient les tirs de missiles

Philippe Chapleau, Ouest-france.fr

mardi 6 octobre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Les frappes américaines effectuées par des drones s’intensifient au Pakistan. Elles ciblent les cadres d’Al-Qaida et les chefs talibans terrés dans les zones tribales de la frontière pakistano-afghane.

Cette intensification est quantifiable. Un raid de drone avait été recensé en 2004. L’année suivante, ce chiffre n’avait pas varié. En 2006, le nombre des attaques était passé à 3 puis à 5 en 2007. C’est à partir de 2008 que les raids se sont multipliés. Les drones Predator, dont une trentaine vole en permanence au-dessus des théâtres d’opérations du Centcom, le Commandement Centre de l’armée américaine qui englobe l’Irak, l’Afghanistan et le nord du Pakistan, ont effectué, l’an dernier, au moins 36 missions « kinetic », c’est-à-dire des missions de combat qui ont débouché sur un tir de missile.

Pour les 9 premiers mois de 2009, le nombre de missions « kinetic » serait déjà de 42, les dernières ayant eu lieu la semaine dernière. Entre le lundi 28 septembre et le mercredi 30, quatre raids de drones ont eu lieu dans la région du Nord Waziristan, région située dans le nord-ouest du pays et frontalière de l’Afghanistan.

Cette région (le Nord Waziristan) a d’ailleurs été le théâtre de 36 raids (soit 41,4 %) depuis 2004. Elle n’est devancée que par le Sud Waziristan (42 raids, soit 48,3 %). Les autres attaques de drones ont eu lieu au Bajaur (3,4 %), au Bannu (3,4 %), au Kurram (2,3 %) et au Orakzai (1,1 %).

Selon des bilans fournis par les services américains et des officiels pakistanais, les raids de drones ont fait 142 morts en 2006 (dont 122 talibans et terroristes, et 20 civils), 73 morts en 2007 (tous des insurgés) et 317 en 2008 (dont 286 talibans et terroristes, et 31 civils). Pour 2009, les pertes s’élèveraient à 43 civils et 404 talibans et terroristes. « La létalité augmente, signale Bill Roggio, un chercheur américain : on est passé de 8,81 morts par raid en 2008 à 10,64 cette année ».


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :