mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > L’Ouganda a libéré le ministre somalien de la Défense

L’Ouganda a libéré le ministre somalien de la Défense

AP

mercredi 7 octobre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

L’Ouganda a libéré mercredi le ministre somalien de la Défense quelques heures après l’avoir arrêté car il n’avait pas informé les autorités de sa visite.

Youssouf Mohamed Siad avait été interpellé mardi dans la capitale ougandaise Kampala alors qu’il sortait d’une mosquée. Il a été libéré mercredi, selon le porte-parole de l’armée, Felix Kulayigye. La famille du ministre de la Défense vit en Ouganda.

"La manière dont il est entré en Ouganda est inconvenante pour une personne de sa stature (...) Le problème a été évoqué sur le plan diplomatique et nous l’avons libéré", a-t-il ajouté.

Lors d’une visite mardi dans l’Ohio, le président somalien Sheik Sharif Sheik Ahmed avait déclaré être au courant de l’incident.

La Somalie est un des pays les plus violents du monde. Son gouvernement tente de contenir une puissante insurrection. Quelque 5.000 soldats de la force de maintien de la paix de l’Union africaine surveillent les principales installations du gouvernement dans la capitale. Mais le groupe insurgé islamiste al-Shabab contrôle une grande partie du reste du pays.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :