lundi 18 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Le renseignement US pourrait réviser son jugement sur l’Iran

Le renseignement US pourrait réviser son jugement sur l’Iran

Reuters

dimanche 18 octobre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Le renseignement américain examine l’éventualité de modifier son rapport controversé de 2007 assurant que l’Iran a stoppé en 2003 ses initiatives visant à se doter de la bombe atomique, rapporte vendredi le Wall Street Journal.

La révélation, le mois dernier, de l’existence d’un second site d’enrichissement de l’uranium près de Qom a modifié la donne, le Congrès américain et les alliés des Etats-Unis pressant l’administration Obama de reprendre et de revoir ce rapport.

Ces derniers mois, les agences allemande, française et britannique du renseignement ont contesté les conclusions du "National Intelligence Estimate" - ou synthèse réalisée par les différentes agences américaines -, poursuit le WSJ citant des sources européennes informées de ces échanges.

Ce rapport de synthèse affirmait avec un "haut degré de confiance" que l’Iran avait stoppé son programme nucléaire militaire en 2003 et estimait avec un "degré de confiance modéré" qu’à la mi-2007, il n’avait pas été relancé.

Pour l’heure, les services de renseignement américains ne sont pas "prêts à déclarer l’invalidité" de ces conclusions, indique un haut responsable du renseignement américain cité par le WSJ en précisant que le rapport couvre la période 2003-2007.

Cette précision laisse la porte ouverte à un nouveau rapport, portant cette fois sur la période débutant en décembre 2007.

A sa publication, le rapport de 2007 avait refroidi les ardeurs internationales en faveur de nouvelles sanctions contre l’Iran, qui dément vouloir fabriquer la bombe atomique et affirme que ses programmes nucléaires n’ont que des visées civiles.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :