mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > La DGA confie à Sagem la maîtrise d’œuvre de Phoenix 2010, (...)

La DGA confie à Sagem la maîtrise d’œuvre de Phoenix 2010, expérimentations pour les futurs systèmes de combat terrestres

Sagem

jeudi 22 octobre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

La Délégation Générale pour l’Armement (DGA) vient de notifier à Sagem (groupe Safran) le contrat de maîtrise d’œuvre de « Phoenix 2010 », portant sur la réalisation de nouvelles expérimentations technico-opérationnelles destinées à améliorer l’efficacité des systèmes de combat futurs de l’Armée de terre française.

Ce marché, d’un montant supérieur à 10 millions d’euros, est conduit en coopération avec Thales, division Terre & Interarmées, en qualité de cotraitant. Il s’inscrit dans la continuité des expérimentations Phoenix 2007 et 2008, dont Sagem assurait déjà le pilotage industriel.

Les expérimentations Phoenix 2010 débuteront l’an prochain, au 2nd semestre. Sur une période de 18 mois, il s’agit de préparer et de conduire des démonstrations thématiques sur le terrain, avec des matériels et des logiciels de Sagem et de ses partenaires, optimisés pour le besoin des expérimentations. Ces dernières seront préparées et réalisées avec la DGA et l’Armée de terre.

Elles permettront la démonstration de capacités nouvelles dans les domaines du combat de contact : suivi des positions amies / ennemies, robustesse des communications tactiques, continuité entre phases embarquées et débarquées, surveillance au contact et appuis aéroterrestres.

Phoenix 2010 accompagne le processus de transformation de l’Armée de terre d’intégration d’opérations en réseaux et le développement des technologies associées. Concernant les niveaux Groupement Tactique InterArmes (GTIA) et Sous-Groupement Tactique InterArmes (SGTIA) - régiment, compagnie et section -, Phoenix 2010 contribuera à la préparation de l’opération Scorpion de l’Armée de terre.

En fonction des résultats obtenus, Phoenix 2010 pourra par ailleurs donner lieu à des acquisitions de matériels nouveaux, s’intégrant dans des plates-formes de combat en service dans l’Armée de terre, afin d’améliorer leurs capacités opérationnelles.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :