mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > La NSA construit un centre de cybersécurité

La NSA construit un centre de cybersécurité

Emilien Ercolani, Linformaticien.com

samedi 31 octobre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

La National Security Agency (NSA) vient d’engager la construction d’un centre national de cyber-sécurité avec un budget de 1,5 milliard de dollars. Le centre sera bâti dans l’Utah, près de Salt Lake City. La tactique est-elle la bonne ?

Sous l’ère de l’administration Bush, le projet ‘Comprehensive National Cybersecurity Initiative’ avait été lancé. En complément de celui-ci, la NSA annonce la construction d’un nouveau data center dans l’Utah, chargé de la cyber-sécurité des américains.

Pour le moment, les objectifs de ce futur centre ne sont pas tout à fait clairs. On ne sait pas, par exemple, si la NSA compte y héberger d’autres de ses activités. Pour le moment, nous apprenons que le centre « fournira un support nécessaire et prioritaire à la cyber-sécurité ». Il devrait également fournir de l’aide technique à l’U.S. ‘Department of Homeland Security’.

A terme, le centre devrait employer entre 100 et 200 personnes, ce qui semble étonnamment peu. Leur rôle sera principalement de réduire l’exposition des risques sur le web, ce qui reste extrêmement vague comme explication.

Bref, le gouvernement américain semble continuer à se prémunir devant la recrudescence des attaques sur le web. En revanche, nous nous interrogeons encore sur la politique uniquement défensive engagée par tous les gouvernements. Ne faudrait-il pas, au final, pour endiguer le phénomène, changer de doctrine et passer à des systèmes de cyber-attaques, plutôt que de cyber-défense ?

Cette opinion commence à être de plus en plus répandue dans de nombreux milieux. Cependant les autorités officielles, en France comme ailleurs, se refusent toujours à envisager ce changement fondamental de doctrine même si elles concèdent désormais y réfléchir.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :