mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Un expert de l’ONU met en cause l’utilisation de drones (...)

Un expert de l’ONU met en cause l’utilisation de drones d’attaque

AFP

samedi 31 octobre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Un expert de l’ONU a estimé mardi que les tirs de missiles par des drones, technique utilisée par les Etats-Unis contre les terroristes présumés au Pakistan et en Afghanistan, s’apparentaient à des exécutions arbitraires que la communauté internationale réprouve.

"Le problème avec les Etats-Unis est qu’ils ont de plus en plus recours aux drones prédateurs, dans les conflits dans lesquels ils sont impliqués. C’est particulièrement le cas actuellement avec le Pakistan et l’Afghanistan", a dit à la presse Philip Alston, rapporteur spécial des Nations unies sur les exécutions extrajudiciaires.

"Ma préoccupation est que ces drones sont utilisés selon un mode opératoire qui pourrait bien constituer une violation du droit international humanitaire et des droits de l’homme", a poursuivi M. Alston, dont les observations sont contenues dans un rapport qu’il a remis à l’Assemblée générale de l’ONU.

"Il incombe au gouvernement américain d’en révéler davantage sur la façon dont il s’assure que l’utilisation de telles armes ne revient pas en fait à commettre des exécutions arbitraires extrajudiciaires", a-t-il affirmé.

L’expert onusien a invité Washington à être plus transparent sur cette question, sur laquelle tant la CIA que le département de la Défense sont d’ordinaire très discrets.

"Il faut que les Etats-Unis soient plus francs et disent +d’accord, nous sommes prêts à discuter certains aspects de ce programme+, sinon on arrivera à la conclusion vraiment problématique que la CIA mène un programme consistant à tuer un bon nombre de gens absolument sans le moindre mécanisme de responsabilité au regard du droit international", a-t-il averti.

M. Alston a précisé qu’il souhaitait notamment savoir "sur quelle base légale les Etats-Unis opèrent, c’est-à-dire qui dirige le programme, quels sont les mécanismes de responsabilité et quelles précautions sont prises pour assurer que ces armes sont utilisées dans des buts compatibles avec le droit international".

Les attaques des drones de la CIA ou de l’armée américaine basée en Afghanistan sont devenues très fréquentes ces derniers mois dans les zones tribales pakistanaises frontalières de l’Afghanistan.

Depuis 2008, quelque 70 attaques de drones américains ont fait près de 600 morts dans le nord-ouest du Pakistan.

Les talibans afghans et Al-Qaïda ont reconstitué leurs forces dans les zones tribales pakistanaises, soutenus par les talibans pakistanais, fédérés sous la bannière du Mouvement des Talibans du Pakistan (TTP).

Le chef-fondateur du TTP, Baïtullah Mehsud, a été tué par un missile tiré par un drone américain le 5 août, dans son fief du Waziristan du Sud.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :