lundi 11 décembre 2017

Accueil du site > Informatique > Internet > Google offre aux internautes de contrôler les données personnelles stockées (...)

Google offre aux internautes de contrôler les données personnelles stockées sur ses serveurs

Anne Confolant, Itespresso.fr

vendredi 6 novembre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

L’outil Dashboard permet aux internautes de vérifier et de contrôler leurs données personnelles stockées par Google lors de l’utilisation de ses services.

Google fait un geste de transparence en direction de ses internautes en dévoilant son nouvel outil Dashboard (”tableau de bord”), qui permet aux utilisateurs des différents services en ligne de la firme de Mountain View de contrôler les informations que Google conserve sur leur compte sur ses serveurs.

“Transparence, choix et contrôle” : c’est ainsi que le géant de l’Internet présente son nouveau service à ses utilisateurs sur son blog officiel. “Ce tableau de bord résume les données liées aux services que vous utilisez et vous fournit un lien qui permet de contrôler vos réglages personnels”, précise le billet posté consacré à Dashboard.

Ce tableau de bord se trouve dans la partie “Réglages personnels” de n’importe quel compte Google et liste, après avoir une nouvelle fois entré son mot de passe, les 20 services de la firme de Mountain View disponibles sur la Toile, comme Gmail, YouTue, la suite bureautique Google Docs, la plate-forme de blogs Blogger, GTalk,Google Agenda, Picasa, ou Latitude.

Tenter de garder le contrôle sur l’utilisation de ses données

A partir de chaque service sélectionné au sein du Dashboard, l’internaute peut y retrouver son profil ainsi que le degré d’accessibilité et de confidentialité des données échangées (publiques ou privées).

Grâce à ces informations, l’utilisateur des services de Google peut dresser un bilan de ses données personnelles conservées sur les serveurs du géant de l’Internet. Mais il a aussi la possibilité de supprimer certaines informations, ou de rendre privées certaines données.

Plus insidieux, via Dashboard, l’internaute peut constater qu’il existe un historique de toutes les requêtes effectuées sur le moteur de recherche de Google. Toutefois, les requêtes conservées ne sont que celles, d’après Google, qui ont été lancées quand l’internaute était connecté à son compte Gmail…

Les informations récupérées grâce à une adresse IP et non pas lors d’une connexion à un service de la firme de Mountain View ne permettraient pas à Google de les associer directement à un compte utilisateur.

Malgré cet effort de transparence, il ne faut pas oublier que la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) milite depuis plusieurs mois pour que Google abaisse à moins de neuf mois la durée de conservation des données de recherche. Un seuil que Google ne veut pour l’instant pas franchir…


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :