vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Inquiétude pour des randonneurs américains détenus en Iran

Inquiétude pour des randonneurs américains détenus en Iran

Belga

lundi 16 novembre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Les familles des trois randonneurs américains, emprisonnés depuis trois mois en Iran, se sont déclarées inquiètes dimanche pour leur état psychologique et demandent qu’on leur envoie des messages de soutien.

"Sarah, Shane et Josh sont bien traités et semblent en bonne condition physique mais on est de plus en plus inquiet pour leur état psychologique", a déclaré Nora Shourd, mère de l’un des détenus.

Shane Bauer, 27 ans, Sarah Shourd, 31 ans et Josh Fattal, 27 ans, avaient été arrêtés le 31 juillet après s’être égarés, selon leurs familles, en territoire iranien au cours d’une randonnée dans le Kurdistan irakien, où la frontière est peu marquée entre l’Irak et l’Iran.

Détenus à la prison d’Evine à Téhéran dans des cellules séparées, les trois randonneurs avaient été accusés le 9 novembre d’espionnage. "Nos enfants sont pratiquement coupés du monde extérieur et n’ont pas de contact entre eux", a indiqué Nora Shourd. Shourd et les autres familles ont créé une adresse en poste restante pour recevoir des messages de soutien, destinés à être envoyés aux trois randonneurs emprisonnés.

De son côté, la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton avait affirmé que l’Iran n’avait "pas de preuves" pour accuser d’espionnage les trois Américains pour "entrée illégale" sur leur territoire.

Les familles avaient remis à la mi-octobre une pétition à la mission iranienne aux Nations unies pour réclamer leur libération. Enfin, le Congrès des Etats-Unis avait réclamé la libération des trois citoyens américains et qu’ils puissent communiquer par téléphone avec leur famille aux Etats-Unis.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :