dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > La France espère vendre le Rafale aux Émirats arabes unis

La France espère vendre le Rafale aux Émirats arabes unis

AFP

lundi 16 novembre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Au Dubai Airshow, le ministre de la Défense, Hervé Morin, se veut confiant pour la vente du Rafale Dassault. Dimanche, il a estimé que les négociations avec les Emirats arabes unis avancent "à un bon rythme". Soixante avions seraient concernés.

Le ministre français de la Défense, Hervé Morin, a estimé dimanche que les négociations sur la vente aux Emirats arabes unis de l’avion de combat Rafale fabriqué par Dassault avançaient "à un bon rythme", lors d’un point de presse au Salon aéronautique de Dubaï.

"Je trouve que ça avance à un bon rythme. On se parle en disant qu’il y a tel ou tel problème, dans un climat de confiance absolu", a dit M. Morin, devant la presse française.

La vente du Rafale aux Emirats arabes unis avait été évoquée samedi lors d’un entretien entre M. Morin et cheikh Mohamed Ben Zayed Al-Nahyane, prince héritier de l’émirat d’Abou Dhabi et commandant en chef adjoint des forces armées émiraties.

Dès 2008, les Emiratis avaient fait savoir qu’ils envisageaient "sérieusement" de remplacer leurs 60 Mirage 2000 par l’avion de combat de Dassault. Depuis, les discussions continuent.

"Acheter un système d’arme pour 30 à 40 ans, c’est un système où vous devez intégrer les offsets (transferts industriels, ndlr), les transferts de technologie, la maintenance, les armements, le radar, la motorisation et la formation des pilotes. Ce sont des négociations longues", a souligné M. Morin.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :