vendredi 24 octobre 2014

Accueil du site > Technologie > Le marché de la sécurité tiré par l’Asie

Le marché de la sécurité tiré par l’Asie

Alain Ruello, Les Echos

mardi 17 novembre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Système de détection et de surveillance contre la violence conjugale, caméra « à ondes millimétriques » capable de détecter un explosif en une demi-seconde ou encore micro-drone d’à peine un kilogramme pour le renseignement, la reconnaissance ou la surveillance. Comme au BHV pour l’équipement de la maison, au Salon Milipol, qui ouvre ses ­portes aujourd’hui porte de Versailles à Paris, on trouve de tout pour se protéger des menaces, quelles qu’elles soient : terrorisme, catastrophes naturelles, pandémies, cybercriminalité. C’est le « Bourget de la sécurité », résume son président, le préfet Alain Rondepierre. Mais à la différence des avionneurs, dont l’activité est en basses eaux, les spécialistes des parades anti-agressions ont encore le sourire. Malgré la crise, en effet, le marché - tous segments confondus - affiche une activité soutenue, portée par la vague d’investissements née de l’après-11 Septembre notamment.

Pour le cabinet spécialisé En toute sécurité, la profession dans sa totalité devrait ainsi réaliser un chiffre d’affaires de 430 milliards d’euros cette année, en croissance d’environ 7 %, contre 8,4 % en 2008. Un recul qui reste limité. « La crise a frappé les ventes d’équipements de vidéosurveillance ou de protection des maisons. Mais tout ce qui concourt à la sécurité des Etats, des transports ou des personnes n’a pas trop souffert », confirme Alain Rondepierre.

Les nombreuses délégations étrangères qui vont sillonner le Salon - avec, pour la première fois, un espace dédié aux risques majeurs (catastrophe naturelle ou industrielle par exemple) - ont donc encore les poches pleines. Le dynamisme des dépenses n’est toutefois pas partagé partout. Le marché nord-américain reste le plus important, mais sa croissance a tendance à s’essouffler, toujours selon En toute sécurité : + 4,5 % attendus en 2009, contre une moyenne de 11 % depuis 2000. Même tendance en Europe (3 % cette année, ­contre 5 % en 2008, et 7 % en 2007). A l’inverse, l’Asie, Chine et Indonésie en tête, est en plein boom (+ 14 %), au point de peser désormais 20 % du marché mondial, contre 14 % en 2001. Et la France dans tout cela ? Le ralentissement y est nettement marqué : après une hausse de 4,7 % en 2008 pour atteindre 19 milliards, le marché ne progressera que d’un « petit » 2 % cette année, et de seulement 1 % en 2010. Pour la reprise, il va falloir attendre 2011. Les champions français de la sécurité - ils ne sont que 5 dans le Top 100 mondial - ont donc intérêt à aller prospecter loin de la porte de Versailles.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :