dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > France > Deux proches d’al-Qaida jugés à Paris

Deux proches d’al-Qaida jugés à Paris

AFP

jeudi 19 novembre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Un Français et un Franco-Algérien, âgés de 33 et 37 ans, comparaissaient jeudi devant le tribunal correctionnel de Paris pour leurs liens présumés avec la branche d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi, ex-GSPC algérien).

Fayçal Chabbi et Miloud Feia ont été interpellés à Paris en décembre 2007, puis mis en examen et écroués pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste".

La DST (contre-espionnage) avait alors opéré un large coup de filet à Paris, dans sa proche couronne et dans la région de Rouen. Mais les six autres interpellés avaient été remis en liberté, sans charge retenue contre eux.

Les deux prévenus, qui résidaient alors à Nanterre, sont soupçonnés par l’accusation d’avoir fourni du matériel sensible (jumelles à vision nocturne, GPS...) à l’Aqmi.

L’Aqmi a notamment revendiqué les attentats du 11 décembre 2007 à Alger contre le Conseil constitutionnel algérien et les sièges voisins du Haut-commissariat des Nations unies aux réfugiés (UNHCR) et du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), qui ont fait 41 morts.

Toutefois, les prévenus n’ont aucun lien avec ces attentats.

A l’issue de l’audience, la 16e chambre devait mettre sa décision en délibéré.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :