jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > Programme Félin : commande de 16 454 derniers systèmes

Programme Félin : commande de 16 454 derniers systèmes

DGA, Ministère de la Défense

lundi 23 novembre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

La direction générale de l’armement (DGA) a notifié le 20 novembre 2009 une nouvelle commande de 16 454 systèmes fantassins à équipements et liaisons intégrés (Félin) à Sagem (groupe Safran). Le nombre de systèmes commandés s’élève ainsi au total à 22 588. Le montant global du programme Félin, incluant le développement, l’industrialisation, la production et le soutien initial, s’établit à un milliard d’euros.

Programme phare de l’armée de terre, lancé en 2001, Félin entre maintenant en phase de production. Le premier régiment sera équipé au deuxième trimestre 2010 et le dernier en 2015. 358 systèmes de présérie, livrés en décembre 2008, ont été évalués par plusieurs unités au cours du premier semestre 2009 dans différentes zones géographiques extrêmes (montagne, jungle, désert). Cette phase finale de tests a permis de vérifier l’adéquation du système aux conditions du combat moderne.

Système individuel et modulaire, complet et cohérent, Félin améliore notablement les fonctions de protection, d’observation, de communication, d’agression, de mobilité et de soutien des combattants au contact direct de l’adversaire. Les équipements renouvelés ou nouvellement fournis comprennent gilet de protection, tenue de combat, lunettes de tirs jour/nuit, équipements d’observation et de vision jour/nuit, systèmes de communication et d’information, armes individuelles ou collectives. Plus ergonomique, Félin apporte également une meilleure protection contre les effets des armes modernes de petit calibre. Le système de visée des armes, complètement réétudié, facilite la neutralisation des adversaires de jour comme de nuit. Félin améliore aussi grandement la manœuvre et le combat de nuit par des capacités d’observation et de positionnement accrues.

Enfin, le système d’information de Félin facilite l’intégration des groupes de combat dans la chaîne de commandement numérisée qui reliera désormais tous les échelons, de l’officier général commandant l’opération au soldat sur le terrain. Il confère au soldat une véritable capacité de combat en réseau.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :