mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Saddam Hussein voulait attaquer Radio Free Europe à Prague

Saddam Hussein voulait attaquer Radio Free Europe à Prague

AP

mardi 1er décembre 2009, sélectionné par thom.B

logo

Le régime irakien de Saddam Hussein voulait faire taire Radio Free Europe/Radio Liberty par une attaque à la roquette anti-char contre ses studios à Prague, a affirmé lundi le service tchèque du contre-espionnage (BIS). La radio financée par les Etats-Unis avait commencé à diffuser à destination de l’Irak en 1998.

"Saddam Hussein a donné l’ordre à son service du renseignement d’utiliser la force pour perturber la diffusion de Radio Free Europe à destination de l’Irak et avait débloqué d’importantes sommes d’argent pour ce faire", affirme le BIS dans un communiqué. Il précise avoir eu connaissance du projet en 2000 mais ne sait pas pour quand l’attaque était prévue.

Des espions irakiens se faisant passer pour des diplomates devaient tirer depuis la fenêtre d’un immeuble proche de la radio, dans le centre de Prague, selon le BIS. Ils avaient utilisé la valise diplomatique pour faire entrer les armes, parmi lesquelles un missile anti-char, des mitrailleuses et des munitions.

Les autorités irakiennes ont été prévenues de ce que leur plan était éventé en 2000, et la République tchèque a expulsé six diplomates irakiens accusés d’espionnage, en 2001 pour le premier et en mars 2003 pour les cinq autres, a précisé Jan Subert, porte-parole du BIS. En avril 2003, un mois après l’invasion de l’Irak par la coalition conduire par les Etats-Unis, les responsables de l’ambassade d’Irak à Prague ont remis les armes aux autorités tchèques, a-t-il ajouté.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :