vendredi 31 octobre 2014

Accueil du site > Technologie > L’espion qui se cache dans votre téléphone mobile

L’espion qui se cache dans votre téléphone mobile

Generation-NT.com

mardi 1er décembre 2009, sélectionné par thom.B

logo

Interrogé par l’AFP, Alain Hurst, à la tête du pôle Défense du Commissariat à l’Énergie Atomique, annonce la mise au point d’une solution résolvant le problème posé par la fonction d’espionnage des téléphones mobiles aux industriels et militaires.

La plupart des téléphones portables actuels disposent d’un mode d’écoute discrète que les opérateurs peuvent activer à distance sans que leur propriétaire ne s’en rende compte dans le cadre d’une mise sur écoute à la demande d’un juge.

Si cette fonction d’espionnage n’est a priori activable que par les opérateurs, seuls à disposer du code adéquat à envoyer au mobile, les industriels et militaires craignent qu’elle ne soit exploitée par des personnes malveillantes lors d’une réunion importante.

Les premières parades

Les deux parades préconisées pour l’heure lors des réunions dites sensibles sont d’enlever la batterie du téléphone pour rendre celui-ci totalement inactif ou de laisser ce dernier en dehors de la salle dans des coffrets prévus à cet effet.

Mais dans le premier cas, il faut régler à nouveau certains paramètres comme l’heure après avoir remis la batterie, tandis que dans le deuxième, le propriétaire peut manquer un appel important.

Bref, les deux solutions s’avèrent plus contraignantes qu’autre chose pour les utilisateurs.

Les vraies solutions

Le pôle Défense du Commissariat à l’Énergie Atomique, qui s’est penché sur la question, avait envisagé une première solution consistant à l’utilisation de " pochettes empêchant les ondes électromagnétiques de passer ", et donc au " téléphone portable d’émettre ". Mais là aussi il y avait un problème, avec des mobiles capables d’enregistrer et de réémettre plus tard.

Ayant récemment fait l’objet d’un dépôt de brevet, une seconde propose cette fois-ci d’isoler le téléphone mobile du bruit extérieur, à la manière des casques anti-bruit. Pour cela, un étui compact conçu à partir d’un matériau d’isolation acoustique telle que la mousse, muni d’une diode pour avertir le propriétaire lors d’un appel.

Alain Hurst a pris contact avec un industriel pour produire un premier prototype de cet étui qui serait vendu une centaine d’euros.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :

1 Message

  • [Si cette fonction d’espionnage n’est a priori activable que par les opérateurs, seuls à disposer du code adéquat à envoyer au mobile ...]

    Les Ecoutes se font directement sur les équipements des opérateurs et non sur le mobile directement ... Aucun mouchard n’a besoin d’être installé sur le mobile pour écouter une conversation quand tu te nommes Orange SFR ou Bougues ...