lundi 18 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Vols secrets : le Conseil de l’Europe soupçonne fortement la (...)

Vols secrets : le Conseil de l’Europe soupçonne fortement la CIA

Le Figaro, avec AFP

mardi 13 décembre 2005, sélectionné par Spyworld

logo

De nouveaux éléments « semblent montrer que des personnes ont été enlevées et transportées dans d’autres pays sans respecter aucune norme d’assistance judiciaire », a affirmé mardi le rapporteur d’une enquête communautaire sur les vols secrets pratiqués par l’agence américaine dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Une enquête du Conseil de l’Europe renforce les soupçons sur l’existence de vols secrets de la CIA transportant des suspects islamistes qui auraient été « enlevées et transportées dans d’autres pays » via l’Europe, a affirmé mardi à Paris le rapporteur de cette enquête Dick Marty.

« Des procédures judiciaires en cours dans certains pays semblent montrer que des personnes ont été enlevées et transportées dans d’autres pays sans respecter aucune norme d’assistance judiciaire », a affirmé M. Marty, un parlementaire suisse rapporteur d’une enquête du Conseil de l’Europe sur les « allégations » concernant « l’existence de centres secrets dans des Etats membres ».

M. Marty a fait cette déclaration, qui a été ensuite remise à la presse, lors d’une réunion à huis clos à Paris de la Commission des questions juridiques et des droits de l’Homme de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, qui regroupe 45 Etats membres.

Crédibilité des allégations

« Les éléments recoltés jusqu’à aujourd’hui permettent de renforcer la crédibilité des allégations concernant le transport et la détention temporaire des personnes détenues, en dehors de toute procédure judicaire, dans des pays européens », a encore affirmé Dick Marty.

« Force est de constater que les allégations n’ont jamais été formellement dementies par les Etats-Unis », a-t-il ajouté.

Il a également « déploré l’absence d’information et d’explication sur ce point » par la secrétaire d’Etat américain Condolezza Rice lors de son récent voyage en Europe.

Dans sa déclaration, Dick Marty « demande instamment à tous les gouvernements des Etats membres de s’engager pleinement dans la recherche de la vérité au sujet des vols, survols de leur territoire d’avions ayant, ces dernières années, transporté des personnes arrêtées et détenues en dehors de toute procédure judiciaire ».

La possibilité que les services secrets américains aient utilisé des aéroports européens pour transférer des islamistes vers des pays tiers en vue de les interroger, voire les torturer, et que des prisons secrètes existent en Europe a suscité une vive émotion dans l’opinion publique et la classe politique européenne.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :