lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Traité START : les Américains quittent une usine de missiles russe (...)

Traité START : les Américains quittent une usine de missiles russe (ambassade)

RIA Novosti

vendredi 4 décembre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Les inspecteurs américains ont quitté vendredi l’usine de Votkinsk (Oural) qui produit des missiles balistiques Topol-M en prévision de l’expiration samedi du Traité de réduction des armes stratégiques (START), a annoncé l’ambassade des Etats-Unis à Moscou.

"Tous les inspecteurs américains ont quitté Votkinsk vendredi, à 09h00", a indiqué le service de presse de l’ambassade.

L’usine des constructions mécaniques de Votkinsk produit les missiles balistiques intercontinentaux Topol-M, les missiles RS-24 à têtes multiples et les missiles stratégiques embarqués Boulava. Les Etats-Unis ont envoyé des inspecteurs à cette usine pendant vingt ans conformément au Traité START de 1991. L’URSS et ensuite la Russie ont contrôlé la production des missiles américains à Magna, dans le Utah, qui a été arrêtée en 2001.

Le Traité russo-américain START prévoyait la réduction des charges nucléaires à 6.000 et de leurs vecteurs à 1.600 unités pour chacun des pays signataires. Le 5 décembre à Genève, la Russie et les Etats-Unis poursuivront les consultations en vue de signer un autre traité destiné à remplacer le Traité START.

En 2002, la Russie et les Etats-Unis ont conclu à Moscou un traité supplémentaire visant à ramener le nombre de charges nucléaires opérationnelles à 1.700-2.200 pour chaque partie contractante. Ce traité devait être réalisé d’ici 2012.

Réunis en juillet 2009 à Moscou, les présidents russe et américain, Dmitri Medvedev et Barack Obama, ont signé un document notifiant leur intention de réduire le nombre de têtes nucléaires dans une fourchette de 1.500-1.675 unités pour chacune des parties, ainsi que la quantité des vecteurs (de 500-1.100 unités). Quant aux inspections, Moscou insiste pour que le nouveau Traité interdise les visites d’inspecteurs dans les usines de production des missiles russes et américaines.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :