jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > En Inde, les groupes informatiques sont des cibles d’attaques (...)

En Inde, les groupes informatiques sont des cibles d’attaques terroristes

AFP

jeudi 10 décembre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

L’industrie florissante de l’informatique indienne figure sur la liste des cibles d’attaques terroristes, a estimé le 9 décembre le secrétaire d’État au ministère indien de l’Intérieur, Gopal Pillai, lors d’une conférence sur les défis du terrorisme contre l’économie nationale.

"L’industrie informatique est sur la liste de cibles (d’attaques) et toutes les entreprises en Inde s’en aperçoivent aujourd’hui. Elles prennent elles-mêmes des mesures pour voir comment elles peuvent améliorer leur sécurité", a déclaré Gopal Pillai.

"Nous sommes le leader mondial en logiciel. Mais l’industrie de logiciel est placée haut sur la liste de menace. Le gouvernement est en partenariat avec beaucoup de compagnies pour s’efforcer de fournir la sécurité adéquate pour déjouer toute tentative terroriste la ciblant", a ajouté ce ministre.

L’industrie de logiciel indienne pourrait s’accroître de 16% cette année budgétaire et rapporter 60 milliards de dollars malgré la récession mondiale, selon les autorités indiennes.

"Les installations pétrolières et nucléaires situées sur le littoral Ouest sont hautement vulnérables" aux attaques terroristes lancées depuis la mer, a par ailleurs indiqué M. Pillai.

Fin juillet, une centaine de militaires ont commencé à garder le siège du géant informatique Infosys à Bangalore (Sud), la capitale technologique indienne. Le groupe a payé environ 550.000 dollars pour un an de surveillance.

Bangalore et Hyderabad (Sud), qui abrite aussi nombre d’entreprises informatiques, ont déjà été la cible d’attentats.

Deux personnes ont été tuées et 7 autres blessées en juillet dernier à Bangalore dans 7 explosions. En 2007, 2 attaques visant un lieu de conférences en plein air et un lieu de restauration avaient coûté la vie à 43 personnes à Hyderabad.

L’Inde est en état d’alerte depuis les attaques terroristes ayant visé sa capitale économique en novembre 2008, qui ont fait 166 morts et plus de 300 blessés.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :