dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Lancement réussi d’un satellite de renseignement japonais (...)

Lancement réussi d’un satellite de renseignement japonais IGS

Bulletins-electroniques.com

vendredi 18 décembre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

L’agence spatiale japonaise a lancé le 28 novembre à 10h21 (heure locale) un satellite de renseignement de la série IGS (Information Gathering Satellite). Ce satellite de reconnaissance optique de seconde génération complète un groupe de quatre satellites déjà en orbite (trois satellites équipés de capteurs optiques et un satellite équipé d’un radar).

Le programme IGS a été initié en 1998 après le lancement inattendu d’un missile Nord-Coréen Taepodong au dessus du Japon. Les satellites, lancés à partir de 2003, sont développés par l’industriel Mitsubishi Electric, sous la responsabilité de la JAXA et avec un financement du Cabinet.

Depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale le Japon est lié par l’Article 9 de sa constitution selon lequel il s’engage à n’exercer aucune activité militaire. Néanmoins, face au développement des capacités balistiques et nucléaires de son voisin nord-coréen et conscient de sa dépendance envers les Etats-Unis pour la fourniture de renseignement, le Japon a décidé d’établir un programme "dual" (civil et militaire) de reconnaissance par satellite. En 2008, la contrainte qui imposait au Japon de ne pas disposer de satellites aux capacités supérieures à celles des satellites commerciaux a été rendue caduque par le vote de la "Loi Spatiale Fondamentale", qui autorise le Japon à développer dorénavant des capteurs beaucoup plus performants. Il semblerait que le satellite lancé cette fois possède une résolution optique au sol de 60 centimètres.

Certaines voix dénoncent les faibles retombées civiles d’IGS et le coût élevé du programme, mais, alors que la Corée a repris des tirs en 2009, le programme IGS trouve suffisamment de soutien pour rester pérenne et plusieurs autres satellites devraient être lancés dans les années à venir.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :