mardi 24 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > Pour Sarkozy, l’Iran a reconnu l’innocence de Clotilde (...)

Pour Sarkozy, l’Iran a reconnu l’innocence de Clotilde Reiss

Reuters

dimanche 20 décembre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Nicolas Sarkozy estime que l’Iran a implicitement reconnu l’innocence de Clotilde Reiss, l’universitaire française arrêtée en juillet dernier en Iran en pleine contestation politique.

"Je me réjouis beaucoup de cette déclaration de M. (Mahmoud) Ahmadinejad parce qu’en disant ce qu’il a dit, il innocente Clotilde Reiss", a-t-il dit lors de sa conférence de presse à Copenhague où s’achevait le sommet sur le climat.

"Il semble, d’après ses déclarations, que Clotilde Reis est retenue en Iran non pas en fonction de ce qu’elle a fait mais de ce que les dirigeants français auraient fait", a-t-il poursuivi.

"Elle est donc innocente, c’est ce que je n’ai cessé de plaidé depuis le début de la crise", a poursuivi le président français, ajoutant que Clotilde Reiss n’avait "jamais été une espionne".

Nicolas Sarkozy était interrogé sur des déclarations du président iranien recueillies par l’Agence France-Presse. Mahmoud Ahmadinejad a notamment indiqué qu’il était prêt à libérer Clotilde Reiss mais que cela dépendait de l’attitude des dirigeants français.

Poursuivie pour espionnage, l’universitaire française, qui a passé un mois et demi dans une cellule de prison, est assignée à résidence à l’ambassade de France à Téhéran dans l’attente d’un verdict du tribunal révolutionnaire de Téhéran.

Emmanuel Jarry, édité par Henri-Pierre André


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :