mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > THALES et DCN annoncent leur intention de rapprocher leurs activités (...)

THALES et DCN annoncent leur intention de rapprocher leurs activités navales

jeudi 15 décembre 2005, sélectionné par Spyworld

logo

Nouvelle étape dans la construction d’une Europe de la défense dans le domaine naval

Michèle Alliot-Marie, ministre de la Défense, Thierry Breton, ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, Jean-Marie Poimbœuf, Président-directeur général de DCN et Denis Ranque, Président-directeur général de THALES, ont signé ce jour une déclaration commune d’intention qui vise au regroupement, au sein de DCN, de leurs activités navales françaises et à la prise de participation de Thales dans le capital de DCN à hauteur de 25%.

Ce rapprochement est le fruit d’un engagement fort des deux industriels, soutenu par l’État. Il constitue une étape importante dans la construction d’une Europe de la défense dans le domaine naval.

« En Europe, des rapprochements sont inéluctables si l’Europe veut conserver durablement un outil industriel autonome apte à répondre à ses besoins », a déclaré Michèle Alliot-Marie, ministre de la Défense.

Ce projet s’inscrit dans la continuité de la création de la société Armaris en 2002 et des nombreuses coopérations menées avec succès entre Thales et DCN sur les marchés nationaux et export.

La loi du 31 décembre 2004 ayant autorisé l’ouverture du capital de DCN, les deux industriels ont souhaité franchir une nouvelle étape pour mettre en commun leurs efforts de recherche et de développement, partager leurs savoir-faire et organiser la complémentarité entre les deux entreprises.

Le projet, dont la finalisation devrait intervenir d’ici à l’été 2006, prévoit de regrouper au sein de DCN les activités de Thales Naval France (à l’exception de celles se rapportant aux équipements) ainsi que les sociétés communes aux deux groupes : Armaris et ses filiales ainsi que MOPA2, la société dédiée au second porte-avions. Ce regroupement inclut également la participation de Thales dans Eurotorp, consortium européen dans le domaine des torpilles légères.

Simultanément, aux côtés de l’État qui conservera 75% du capital de DCN, Thales en deviendra l’actionnaire industriel partenaire avec une participation de 25%. Thales disposera de droits lui permettant de jouer un rôle actif au sein du Conseil d’Administration. Il aura la possibilité à l’échéance de deux ans, dans le cadre d’un nouveau pacte d’actionnaires, de porter sa participation à 35 %, notamment par apport d’actifs industriels complémentaires.

Cette opération renforcera DCN acteur intégré du naval de défense. DCN aura un chiffre d’affaires d’environ 3 milliards d’euros, un carnet de commandes de plus de 8 milliards d’euros et des effectifs de l’ordre de 13 300 personnes*.

Les deux industriels ont souligné que cette opération s’inscrit dans la perspective de la consolidation du secteur naval de défense en Europe : « En rapprochant nos activités navales françaises, nous avons pour ambition de créer un leader européen, maître d’œuvre de grands programmes navals, apte à jouer un rôle pivot sur le marché international. Cette initiative représente une réelle opportunité de développement pour nos deux Groupes et leurs personnels : nous pourrons demain satisfaire au mieux les demandes de nos clients » ont déclaré Jean-Marie Poimbœuf et Denis Ranque. « Nous nous engageons à tout mettre en œuvre pour la réussite de ce projet dont nous souhaitons qu’il favorise le regroupement avec d’autres partenaires européens ».


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :