mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Le procès de Clotilde Reiss doit reprendre mercredi en Iran

Le procès de Clotilde Reiss doit reprendre mercredi en Iran

Reuters

mardi 22 décembre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Le procès de l’universitaire française Clotilde Reiss, arrêtée et inculpée d’espionnage en Iran après l’élection présidentielle contestée du 12 juin, reprendra mercredi, rapporte lundi l’agence iranienne Isna.

Clotilde Reiss, libérée sous caution après avoir passé un mois et demi en prison, est assignée à résidence à l’ambassade de France en Iran dans l’attente d’un verdict du tribunal révolutionnaire de Téhéran.

La "deuxième phase du procès traitant des charges retenues contre Clotilde Reiss" est fixée au 23 décembre, selon le service de presse du tribunal révolutionnaire cité par Isna.

L’audience se déroulera en présence de son avocat et d’un procureur, ajoute-t-il sans plus de précision.

L’universitaire de 24 ans a été arrêtée le 1er juillet et son procès a débuté en août à Téhéran, où elle a comparu aux côtés d’autres accusés devant les caméras de la télévision iranienne.

Des médias officiels ont affirmé qu’elle avait reconnu des "erreurs", mais les autorités françaises ont déclaré sans fondements les accusations dont elle est l’objet.

Elle a aussi comparu en novembre devant un juge à Téhéran.

L’arrestation de Clotilde Reiss est intervenue alors qu’elle se préparait à rentrer dans son pays après avoir travaillé cinq mois à l’université d’Ispahan.

Les manifestations qui ont fait suite à la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad étaient les plus importantes observées en Iran depuis la révolution islamique de 1979. Les autorités iraniennes ont rejeté les accusations de fraude et assimilé les incidents postélectoraux à une tentative de déstabilisation de l’Etat islamique soutenue de l’étranger.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :