mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Technologie > Sécurité : les lecteurs d’empreintes digitales confirment leur (...)

Sécurité : les lecteurs d’empreintes digitales confirment leur succès

Christophe Lagane, VNUnet.fr

vendredi 16 décembre 2005, sélectionné par Spyworld

logo

Lenovo serait sur le point de vendre son millionième ordinateur portable doté d’un lecteur d’empreintes digitales.

Le marché de la sécurité a décidément le vent en poupe, aussi bien du côté des solutions logicielles que matérielles. Un an après le rachat de la division PC d’IBM (voir édition du 8 décembre 2004), Lenovo annonce qu’il aura vendu, le mois prochain, son millionième ordinateur portable ThinkPad intégrant un lecteur d’empreintes digitales.

Ce succès illustre l’intérêt grandissant des utilisateurs (ou de leurs employeurs) pour les interfaces biométriques en matière de sécurité. Rappelons que la biométrie est un dispositif technique de reconnaissance de caractéristiques physiques d’une personne qui permet de générer un profil unique afin de l’associer à divers usages.

Schématiquement, la biométrie permettrait de générer le mot de passe parfait et inviolable. Empreintes digitales, œil, voix, mains, visage... les systèmes d’identification biométriques sont nombreux et plus ou moins complexes à mettre en œuvre.

L’authentification d’un utilisateur à partir de ses empreintes digitales est la solution que Lenovo a retenue pour ses ThinkPad. Elle permet de sécuriser l’accès à l’ordinateur en interdisant son utilisation tant que l’empreinte digitale de son propriétaire, préalablement enregistrée sur le disque dur (ou un autre système de stockage), n’a pas été reconnue. En associant un profil d’utilisateur (et une éventuelle politique de droits) à cette reconnaissance, la biométrie simplifie par ailleurs l’usage de l’ordinateur.

50 % des interventions pour mot de passe oublié

Il n’est en effet plus nécessaire de saisir un identifiant associé à un mot de passe trop souvent oublié ou, pire, écrit en clair sur un bout de papier. Lenovo estime en effet qu’entre 35 et 50 % des appels passés aux supports techniques ou services informatiques des entreprises concernent l’oubli du sésame. Autant d’énergie et de temps que le système de lecture des empreintes digitales permet d’économiser. Sans parler du blocage de l’accès aux informations du disque dur en cas de perte ou de vol de l’ordinateur portable.

D’autant que, grâce à l’utilisation d’un outil d’administration (le Client Security Solution 6.0 dans le cadre de Lenovo), la reconnaissance biométrique peut s’étendre à l’accès à des services distants (Web ou autres), à des informations chiffrées du disque dur, à des applications, etc. Finis les multiples mots de passe générés par les diverses applications et services exploités. Présenté comme une solution pratique et simple à utiliser autant qu’à mettre en œuvre, l’usage des lecteurs d’empreintes digitales devrait se développer. D’ailleurs, on ne compte plus les périphériques (claviers, souris, clés USB...) qui intègrent désormais la technologie, y compris dans le cadre d’usages non professionnels.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :