mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Pakistan : au moins deux morts dans un tir de drone américain (...)

Pakistan : au moins deux morts dans un tir de drone américain (responsables)

AFP

lundi 4 janvier 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Un tir de missile de drone américain a détruit dimanche une maison et tué au moins deux rebelles au Waziristan du Nord, une instable zone tribale du nord-ouest frontalière de l’Afghanistan, ont annoncé des responsables pakistanais.

Le bombardement, qui a frappé le village de Mosakki, est le troisième en moins d’une semaine sur le Waziristan du Nord, un bastion des insurgés, notamment talibans, de leurs alliés d’Al-Qaïda et de ceux du réseau Haqqani, auteur de nombreuses attaques contre les troupes étrangères en Afghanistan.

Au cours du dernier mois, au moins huit tirs de missiles américain y ont tué au moins 46 personnes, selon les responsables pakistanais.

"Un drone américain a tiré deux missiles sur une maison, qui a été détruite, tout comme une voiture qui était garée à côté", a déclaré à l’AFP un haut responsable des services de sécurité pakistanais sous couvert d’anonymat, en précisant que la maison était bien la cible du bombardement.

"Deux rebelles ont été tués dans l’attaque, et nous avons des informations indiquant que d’autres rebelles se cachaient dans la maison, donc le bilan devrait s’alourdir", a-t-il ajouté.

Des responsables locaux ont confirmé ce bombardement et son bilan.

Vendredi, un autre tir de missile de drone américain sur le Waziristan du Nord, avait tué au moins rebelles, selon des responsables pakistanais. La veille, deux autres missiles de drone y avaient tué quatre autres rebelles.

Les bilans sont impossibles à vérifier de source indépendante dans cette région aux mains de différents groupes armés rebelles.

Washington ne cesse de pousser Islamabad, son allié dans sa "guerre contre le terrorisme", à en faire plus pour éradiquer les réseaux rebelles dans les zones tribales frontalières de l’Afghanistan, que les Américains considèrent comme la base arrière des rebelles afghans.

Sous la pression américaine, le Pakistan a lancé en octobre dernier une offensive terrestre dans la Waziristan du sud voisin, bastion du Mouvements des talibans pakistanais (TTP), considéré comme le principal auteur de la vague d’attentat qui ensanglante le pays depuis près de deux ans et demi.

L’offensive avait été précédée de nombreuses frappés de drones sur ce district lors des mois précédents.

Depuis l’arrivée au pouvoir du président Barack Obama, les Etats-Unis ont accru leurs frappes aériennes dans les zones tribales pakistanaises, suscitant de plus en plus de sentiments anti-américains au Pakistan.

Islamabad condamne les frappes des drones américains sur son territoire, évaluées à environ 70 depuis août 2008, qui ont fait plus de 660 morts, dont le chef de guerre des talibans pakistanais, Baitullah Mehsud, le 5 août dernier.

Les Etats-Unis ne confirment pas ces frappes, mais ils sont les seuls à posséder de tels appareils offensifs dans la région.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :