mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Vol 253 : rien ne permettait de prévoir l’attentat raté du 25 (...)

Vol 253 : rien ne permettait de prévoir l’attentat raté du 25 décembre

AFP

lundi 4 janvier 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Aucune preuve tangible ne permettait de prévoir l’attentat raté du 25 décembre contre le vol Amsterdam-Detroit, a déclaré dimanche John Brennan, conseiller du président américain Barack Obama pour les questions d’anti-terrorisme.

"Il n’y avait aucun renseignement, aucune preuve flagrante si vous voulez, qui nous aurait permis de savoir que M. Abdulmutallab allait commettre cet attentat à bord de cet avion", a déclaré M. Brennan lors d’un entretien à la chaîne de télévision ABC.

Le jour de Noël, Umar Farouk Abdulmutallab, un Nigérian âgé de 23 ans, a tenté de faire exploser le vol 253 de la compagnie Northwest Airlines (groupe Delta) à l’aide d’explosifs dissimulés sous ses vêtements, avant d’être maîtrisé par les passagers et l’équipage peu avant l’atterrissage à Detroit (nord des Etats-Unis).

M. Brennan a reconnu que l’administration américaine avait été avertie au Nigéria par le père du jeune homme que ce dernier s’était rendu au Yémen où il était en contact avec des extrémistes. "Nous avions aussi des informations parcellaires en provenance de nos canaux de renseignement : des noms incomplets, des éléments à propos d’un Nigérian, mais rien pour relier tous ces fils", a-t-il expliqué.

Interrogé également sur la chaîne CNN, le conseiller présidentiel a reconnu que le système d’alerte anti-terroriste avait connu une défaillance en laissant le suspect monter dans l’avion avec des explosifs.

"Il est manifeste que le système n’a pas fonctionné", a-t-il reconnu.

"Chaque jour, il y a des millions de pièces du puzzle que l’on assemble au sujet de beaucoup de gens", a-t-il toutefois souligné.

Le président Obama a incriminé Al-Qaïda dans la péninsule arabique pour l’attentat manqué et doit recevoir mardi les responsables de la sécurité du pays à la Maison Blanche pour faire le point.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :