samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Attentat contre la CIA en Afghanistan : Al-Qaida parle de vengeance contre (...)

Attentat contre la CIA en Afghanistan : Al-Qaida parle de vengeance contre les frappes au Pakistan

Le Monde, avec AFP

jeudi 7 janvier 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Le réseau Al-Qaida a déclaré que l’attentat qui a fait huit morts sur une base de la CIA en Afghanistan fin décembre était une "vengeance" pour les victimes de frappes de drones américains au Pakistan, a indiqué, jeudi 7 janvier, le centre américain de surveillance des sites islamistes SITE.

L’auteur présumé de l’attentat-suicide, un Jordanien du nom de Humam Khalil Abou-Mulal al-Balawi, présenté comme un agent double, s’est fait exploser le 30 décembre sur une base de la CIA à Khost, dans l’attaque la plus meurtrière contre les services de renseignement américains depuis 1983. Le kamikaze avait indiqué dans son testament que l’attentat-suicide vengeait les "martyrs", citant une série de combattants talibans tués dans des frappes de missiles lancés par des drones américains, selon le chef d’Al-Qaida en Afghanistan, Mustafa Abou al-Yazid, cité par SITE. Selon la chaîne de télévision américaine NBC, l’auteur de l’attentat-suicide aurait été recruté par les services de renseignement de son pays, mais travaillait en secret pour Al-Qaida.

Parmi les victimes de ces frappes de missiles figure le chef taliban pakistanais Baïtullah Mehsud, accusé d’une vague d’attentats notamment celui qui avait tué le premier ministre pakistanais, Benazir Bhutto, en décembre 2007. Baïtullah Mehsud avait été tué dans une attaque de missile américain en août 2009. Un autre chef taliban, Abu Saleh al-Somali, présenté comme membre de l’état-major d’Al-Qaida et soupçonné d’être responsable d’attentats en Europe et aux Etats-Unis, avait été tué dans une autre frappe en décembre dans le Waziristan du Nord, instable zone tribale du nord-ouest frontalière de l’Afghanistan. Le Waziristan du Nord borde la province afghane de Khost, lieu de l’attaque du 30 décembre contre la CIA.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :