mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > La Défense veut se doter de robots pensants

La Défense veut se doter de robots pensants

AP

lundi 11 janvier 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Les véhicules blindés robotiques et avions sans pilote mis au point par les chercheurs du ministère de la Défense nationale pourraient un jour être dotés de la capacité de penser.

L’objectif du projet du service de recherche de la Défense nationale lancé l’automne dernier est d’abord d’améliorer la présente génération de dispositifs commandés à distance.

Néanmoins, Franklin Wong, qui dirige l’équipe de chercheurs militaires à la base des Forces canadiennes à Valcartier, près de Québec, évoque la possibilité de donner aux véhicules téléguidés un certain niveau d’autonomie. Les difficultés techniques à surmonter sont liées aux logiciels.

Toutefois, M. Wong a soulevé un enjeu éthique, entre les véhicules de reconnaissance téléguidés et ceux qui pourraient éveutellement être armés. Selon lui, il reste à décider qui appuiera sur la gâchette.

M. Wong a indiqué que les véhicules à l’étude étaient destinés à remplir des missions de surveillance et non pas de combat.

M. Wong a indiqué que la capacité de surveillance constituait une part importante des travaux des spécialistes de Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC). Il a ajouté qu’il revenait aux dirigeants politiques de décider si les dispositifs mis au point devaient être armés ou non.

Les soldats canadiens utilisent actuellement des véhicules aériens sans pilote (UAV) Heron de fabrication israélienne afin de survoler les routes infestées de bombes artisanales et de prévenir les troupes au sol en Afghanistan des embuscades.

Le Heron est capable de transporter des armes. Toutefois, le gouvernement conservateur a rejeté, le printemps dernier, une requête de l’armée de l’air qui souhaitait installer des missiles sur les drones contrôlés par des militaires au sol.

L’armée américaine emploie toute une gamme d’UAV sophistiqués tels que le Predator et le Reaper, qui ont mené une attaque aérienne contre les talibans et les membres de l’organisation terroriste al-QaJida embusqués au Pakistan.

Les fournisseurs du Pentagone ont aussi déjà construit des véhicules armés guidés à distance, comme le Gladiator.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :