samedi 16 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Tenue de combat FÉLIN nouvelle génération

Tenue de combat FÉLIN nouvelle génération

Armée de Terre, Ministère de la Défense

lundi 18 janvier 2010, sélectionné par Spyworld

logo

À partir de la fin du 1er semestre 2010, les troupes engagées en opérations extérieures et les régiments « Félin » vont recevoir une tenue de combat nouvelle génération. Sa particularité : elle est directement inspirée de retours d’expérience (RETEX) du terrain, en particulier des soldats en mission en Afghanistan.

La tenue de combat nouvelle génération sera mise en production au 1er semestre 2010, pour atteindre une cible de 365 000 pantalons et de 265 000 vestes ! Élaborées avec du tissu aux spécifications techniques pointues ces tenues seront, à terme, réalisées avec du tissu de type « ripstop » (anti-déchirure). Un marché de plus de 3 millions de mètres de ce tissu vient d’être lancé !

Les premières distributions de cette tenue interviendront le dernier trimestre 2010 ou au plus tard début 2011, en fonction des stocks de tenues dite « T3 », pour les troupes engagées en opération extérieure et les régiments FÉLIN. L’État-major de l’armée de Terre (EMAT) établira ensuite un plan de distribution en fonction des livraisons.

Une tenue éprouvée sur le terrain

D’après les premiers retours d’expérience des OMLT début 2008, le major général de l’armée de Terre fait accélérer la réalisation de tenues pour les troupes engagées en Afghanistan. Après quelques modifications du modèle proposé par l’industriel, les tenues (dites « treillis T3 ») sont distribuées aux OMLT et aux « combattants débarqués » des GTIA sur le théâtre afghan en septembre. Au fur et à mesure, des réceptions de marchés, les théâtres afghan et libanais sont équipés progressivement.

Le service central d’études et de réalisations du commissariat de l’armée de Terre (SCERCAT) de Rambouillet a rédigé un questionnaire de satisfaction à l’attention des « utilisateurs » de cette tenue en Afghanistan. Une commission examine en février 2009 les conclusions de l’enquête de satisfaction (plusieurs centaines de réponses), les RETEX et des échantillons de tenues. Composée de soldats de retour d’Afghanistan – 8e régiment de parachutistes d’infanterie de Marine (8e RPIMa) de Castres, 35e régiment d’infanterie (35e RI) de Belfort et régiment de marche du Tchad (RMT) de Noyon – de représentants d’écoles et de la chaîne technique, cette commission a formulé des propositions au SCERCAT.

Plusieurs prototypes réalisés par le SCERCAT ont été examinés et essayés notamment par le 8e RPIMa, pour aboutir au modèle nouvelle génération, approuvée par l’EMAT. En juin, la réalisation de tenues bariolées 3 couleurs été et hiver et de tenues sable est lancée. La procédure de passation de marché public est enclenchée. Après tests et examens minutieux, la meilleure offre est choisie (la qualité prime sur le prix).

Plus de confort, donc plus d’efficacité

Les modifications apportées pour aboutir à la tenue de nouvelle génération permettent un plus grand confort, une meilleure adaptation de la tenue par rapport aux équipements et une plus grande facilité d’utilisation. Au final, c’est l’efficacité qui prime, pour être toujours plus adapté au terrain.

Exemples de modifications :

- pour une meilleure adaptation au gilet balistique : remplacement des boutons canadiens par de l’auto-agrippant sur le devant de la veste, suppression des poches « cargo » de poitrine, déplacement des poches « cargo » et de l’ouverture des poches de poitrine zippées…
- pantalon : soufflet avec fermeture à glissière au bas, adaptation des renforts de genoux et de coudes pour des protections souples ou rigides
- mise en place d’auto-agrippant sur les poches pour différents badges et insignes


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :