vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Le numéro deux des talibans afghans capturé au Pakistan

Le numéro deux des talibans afghans capturé au Pakistan

Le Monde, avec AFP et Reuters

mardi 16 février 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Le chef militaire des talibans afghans, le mollah Abdul Ghani Baradar, a été capturé lors d’une opération secrète conjointe des services de renseignement américains et pakistanais à Karachi, au Pakistan, affirme le New York Times.

Selon le quotidien, qui cite des responsables du gouvernement américain, le mollah Baradar, décrit comme le taliban le plus important capturé depuis le début de la guerre en Afghanistan, est détenu au Pakistan depuis plusieurs jours et interrogé par les services de renseignement américains et pakistanais. La Maison Blanche et le Pentagone n’ont pas voulu commenter l’information dans l’immédiat. Les responsables américains, écrit le New York Times, décrivent le mollah Baradar comme le numéro deux en terme d’influence chez les talibans, juste derrière le mollah Mohammad Omar, leur leader. Le mollah Baradar est présenté comme ayant été un proche associé d’Oussama Ben Laden avant les attentats du 11 septembre 2001. Selon le New York Times, on ne sait pas si le mollah Baradar coopère, mais, selon les sources interrogées par le journal, sa capture pourrait conduire à celle d’autres responsables talibans, notamment à celle du mollah Omar.

L’enlèvement du mollah Baradar a été mené par les services d’espionnage pakistanais, le Directorate for Inter-Services Intelligence (ISI), accompagné par des agents de la CIA. Le quotidien new-yorkais explique avoir appris l’opération jeudi, mais avoir reporté sa publication sur demande de la Maison Blanche, qui a fait valoir que sa révélation mettrait fin à une opération très réussie des services de renseignement. Le New York Times a décidé de publier l’enquête quand les responsables de la Maison Blanche ont reconnu que la nouvelle de la capture commençait à se répandre dans la région.

Selon un porte-parole des talibans, le mollah Baradar serait toujours en Afghanistan. "Il n’a pas été capturé. [Les Occidentaux] veulent répandre cette rumeur simplement pour détourner l’attention des gens de leur défaite à Marjah et susciter la confusion dans le public", a déclaré Zabihullah Mujahid à Reuters, en faisant allusion à l’offensive de l’OTAN dans la province du Helmand en Afghanistan.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :