dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > « Feux vert » pour l’avancement de la réforme de la Défense

« Feux vert » pour l’avancement de la réforme de la Défense

Ministère de la Défense

mardi 16 février 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Eric Woerth, ministre du Budget, des comptes publics et de la fonction publique, a présenté ce matin à Paris, lors du conseil des ministres, le troisième bilan d’étape de la mise en œuvre de la Révision générale des politiques publiques (RGPP). Ce rapport, qui décrit pour chaque ministère l’état d’avancement de leurs réformes, souligne que la Défense est en avance dans la mise en œuvre de ses 374 mesures, regroupées en 37 projets de modernisation.

34 d’entre eux (soit 92 %) bénéficient d’un « feu vert », marquant la phase avancée du projet. Seulement 3 sont marqués d’un « feu orange » (soit 8 %) qui indique la nécessité d’un ajustement. Aucun n’a reçu l’étiquette rouge. Sur l’ensemble des autres ministères, la moyenne est respectivement de 72 %, 23 % et 5 %. Pour le ministère de la défense, ces bons résultats s’inscrivent dans le prolongement de ceux des précédents bilans. La réforme est donc bien engagée : dans leur très grande majorité, les objectifs gouvernementaux sont atteints et les échéances respectées.

Trois domaines ont été soulignés dans le rapport.

La réforme des achats hors armement (nourriture, fourniture de bureau, matériel informatique, etc.) est un des domaines dans lequel la Défense a le plus avancé : sur huit segments d’achats d’un volume total de 60 millions d’euros, 25 % d’économies ont été réalisées.

Dans les soutiens, 7 nouvelles bases de défense pilotes ont été créées à Besançon, Cherbourg, Coëtquidan, Montlhéry, Pau, La Réunion et un ensemble regroupant Rochefort-Saintes et Cognac, portant leur nombre total à 18. Les trois anciens commissariats de l’armée de terre, de l’air et de la marine ont fusionné pour donner naissance à une seule structure : le Service du commissariat des armées (SCA).

Des améliorations dans la gestion de la solde du personnel civil et militaire, la bonne conduite des restructurations territoriales ainsi que la création des Centres d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) viennent renforcer ces bons chiffres.

La modernisation en cours au sein du ministère de la Défense vise à adapter les capacités opérationnelles aux nouveaux enjeux du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale . Elle a également pour objectif de rationaliser et d’améliorer la qualité du soutien apporté aux forces.

La Défense est l’un des plus gros acteurs de la RGPP : elle représente à elle seule 10 % de l’ensemble des projets.

- RGPP : 3ème rapport d’étape 426,54 kB


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :