jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > Paris va fermer ses bases militaires au Sénégal

Paris va fermer ses bases militaires au Sénégal

Leparisien.fr, avec AFP

samedi 20 février 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Paris a confirmé ce vendredi la fermeture des bases militaires françaises à Dakar. Cependant, le ministère de la Défense assure que la France conservera un dispositif au Sénégal sous la forme d’un « pôle de coopération militaire à vocation régionale ». Des « emprises territoriales » seront ainsi restituées au Sénégal, précise-t-on.

Alors que 1 200 militaires français sont actuellement « pré-positionnés » à Dakar, l’entourage du ministre Hervé Morin a estimé que « le concept de base a[vait] vécu ». On ne connaît pas encore les effectifs qui seront maintenus au Sénégal car, selon Paris, des négociations sont en cours avec Dakar.

Un peu plus tôt, le porte-parole de la présidence sénégalaise avait affirmé que les bases seraient fermées en vertu d’un accord signé « avant le 4 avril ». « L’idée est que l’on conclue les accords assez rapidement », répond-t-on du côté français sans préciser de date.

Livre blanc sur la Défense évoquait cette suppression

Publié au printemps 2008, le Livre blanc sur la Défense annonçait « à terme, une présence (française) sur la façade atlantique du continent africain (et) une sur sa façade orientale », laissant entendre que l’une des bases riveraines de l’Atlantique, Libreville ou Dakar, serait supprimée.

« Nous allons rénover nos accords en Afrique et rééquilibrer nos bases militaires », avait prévenu le président Nicolas Sarkozy lors de la présentation de ce document.

Dans un discours au Cap, en Afrique du Sud, en février 2008, le président avait fixé le cadre général : renégociation des accords de défense signés par la France avec ses ex-colonies, transparence, prise en charge par l’Afrique de sa sécurité collective et européanisation des relations avec le continent en matière de sécurité.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :