vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Bientôt des femmes à bord des sous-marins américains

Bientôt des femmes à bord des sous-marins américains

Jean Guisnel, Le Point.fr

jeudi 25 février 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Le dernier bastion des machos de l’US Navy est sur le point de sauter, car des femmes vont se trouver en mesure d’embarquer parmi l’équipage de sous-marins nucléaires, y compris pour les commander. À ce jour, c’est impossible, et les marins évoquent toujours le même argument technique : le manque de place à bord des submersibles, pour pouvoir disposer de locaux de vie et de sanitaires séparés. Dès que la conversation "technique" est terminée, la "sous-marinade" passe aux "vrais" arguments, comme celui du premier-maître Doug Wilson rapporté par le New York Times : "Je me suis engagé dans les sous-marins pour couper un peu de ma femme et de sa mère. Surtout de sa mère. Et maintenant, je devrais passer 60 jours sous l’eau avec des femmes ? Vous savez combien de temps elles restent dans la salle de bain ?" Dans la marine française, où les femmes sont également interdites de sous-marins, les arguments ne volent pas beaucoup plus haut !

Depuis plusieurs années, une évolution de cette règle était à l’étude dans l’US Navy, et cette perspective n’est plus un tabou depuis 2008. Mais il fallait du temps pour que les choses avancent. C’est en cours : dès juillet 2009, le secrétaire à la Navy Ray Mabus , chaud partisan de la mesure, annonçait que les femmes allaient arriver à bord des sous-marins : "Je pense qu’elles doivent avoir toutes les opportunités de servir à la mer, y compris à bord des sous-marins."

Le 19 février dernier, le secrétaire à la Défense Robert Gates a envoyé une lettre au Congrès pour lui signifier qu’il avait pris une décision en ce sens, avec l’accord de Ray Mabus et du chef des opérations navales (chef d’état-major), l’amiral Gary Roughead . Le Congrès a trente jours pour donner son avis et, s’il est favorable - il n’y a aucune raison d’en douter -, les femmes seront admises à bord des sous-marins. Du coup, l’US Army envisage d’admettre des femmes dans ses unités combattantes.

En France, les femmes ne peuvent pas être candidates à l’embarquement dans des sous-marins. L’autre bastion à ce jour interdit dans l’armée française n’est autre que la Légion étrangère. Mais, pour le reste, elles ont leur place partout.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :