dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Le général Puga nommé chef de l’Etat-major particulier de Nicolas (...)

Le général Puga nommé chef de l’Etat-major particulier de Nicolas Sarkozy

Lalsace.fr

samedi 6 mars 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Le général de corps d’armée Benoît Puga, directeur du renseignement militaire, a été nommé chef de l’Etat-major particulier du président Nicolas Sarkozy, aux termes d’un arrêté publié samedi au Journal Officiel.

Il succède à ce poste stratégique à l’amiral Edouard Guillaud, qui a pris le 25 février la tête des armées françaises comme chef d’Etat-major.

Agé de 57 ans, le général Puga, saint-cyrien, est un ancien de la Légion étrangère qui a participé à de nombreuses opérations extérieures françaises, de Kolwezi (Zaïre, 1978) au Kosovo en passant par le Liban ou le Tchad.

Il avait été nommé en juillet 2008 directeur du renseignement militaire, fonction qu’il abandonne en entrant à l’Elysée.

Né le 30 janvier 1953 à Saint-Mandé (Val-de-Marne), saint-cyrien, le général Puga est entré au 2e REP en 1978. Il a participé à plusieurs opérations et séjours extérieurs : à Kolwezi (Zaïre) en 1978, au Gabon en 1979, à Djibouti en 1980 et 1981, à Beyrouth en 1982, à Bangui (RCA) en 1983 et au Tchad en 1984.

Entre 1984 et 1996, il a notamment été officier de quart au Centre Opérationnel de l’armée de Terre, et, pendant un an, chargé de mission au sein du groupe d’études stratégiques du Secrétariat général de la défense nationale (SGDN).

En 1996, il prend le commandement du 2e REP et participe à la tête de cette unité aux opérations Almandin 2 et 3 à Bangui (RCA) en 1996 et 1997, puis Pélican 1, 2 et 3 à Brazzaville (Congo) en 1997. Il assume en particulier le commandement de l’opération Pélican 3.

En 1999, il participe aux négociations sur le déploiement de l’UNMIK au Kosovo et sur le pacte de stabilité dans les Balkans.

En septembre 2004, il prend le commandement des Opérations spéciales à Taverny, qui déménagera sur la base aérienne de Villacoublay en avril 2006. Le 1er juillet 2007, il devient sous-chef opérations à l’état-major des armées et est élevé au grade de général de corps d’armée.

Il est nommé en juillet 2008 en conseil des ministres directeur du renseignement militaire au ministère de la Défense, fonction qu’il a exercée à partir du 1er septembre de la même année.

Le général Puga est commandeur de la Légion d’honneur et grand officier de l’Ordre national du mérite. Il est titulaire de la Croix de la valeur militaire avec sept citations.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :