dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Un ministre brésilien s’engage pour le Rafale

Un ministre brésilien s’engage pour le Rafale

Les Echos, avec AFP

jeudi 25 mars 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Le ministre brésilien des Affaires stratégiques, Samuel Pinheiro Guimaraes, estime que l’acquisition du Rafale par le Brésil serait le point de départ d’une "belle aventure" pour le pays et son industrie de défense.

Interrogé par la revue Défense à paraître début avril, Samuel Pinheiro Guimaraes, Le ministre des Affaires stratégiques du Brésil, s’est engagé en faveur du choix du Rafale par l’armée brésilienne, mettant en avant les transferts de technologies à venir. "Dans la mesure où certaines pièces seront produites au Brésil, le programme Rafale nous fait accomplir des progrès substantiels en matière scientifique, technologique et commerciale sans compter toutes les retombées en matière de sous-traitance", fait—il valoir.

La décision brésilienne d’acquérir ou non le Rafale, en compétition avec le F/A-18 Super Hornet de l’américain Boeing et le Gripen NG du suédois Saab, est attendue prochainement, le contrat de plusieurs milliards de dollars portant sur 36 appareils. Dassault Aviation n’a encore jamais vendu son avion de combat à l’étranger.

Le président brésilien Lula a déclaré à plusieurs reprises que la décision finale serait politique et qu’il aurait le dernier mot alors qu’une solution suédoise aurait la préférence de l’armée de l’air, selon la presse brésilienne.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :