mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Les talibans revendiquent l’attaque du consulat américain

Les talibans revendiquent l’attaque du consulat américain

Nouvelobs.com, avec AFP

lundi 5 avril 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Dix à quinze assaillants lourdement armés ont tenté de pénétrer de force dans la matinée dans l’enceinte du consulat de Peshawar au Pakistan. Il y a au moins six morts.

Un porte-parole des talibans du Pakistan, alliés à Al-Qaïda, a revendiqué l’attaque suicide déjouée lundi 5 avril contre le consulat des Etats-Unis à Peshawar (nord-ouest).

"Nous revendiquons l’attaque du consulat américain, en représailles des attaques des drones" américains, qui tirent quasi-quotidiennement des missiles dans le nord-ouest du Pakistan sur les fiefs talibans et d’Al-Qaïda, a déclaré Azam Tariq, par téléphone depuis un lieu inconnu.

Dix à quinze assaillants lourdement armés ont tenté de pénétrer de force dans la matinée dans l’enceinte du consulat pourtant fortement gardé, dans un quartier militaire, selon la police.

Un premier kamikaze a fait exploser la bombe qu’il portait sur lui à un poste de contrôle routier à l’entrée des installations de la représentation américaine avant de déclencher un tir nourri de riposte des policiers et militaires pakistanais de faction.

Echanges de tirs

Il y a eu d’autres explosions et des échanges de tirs mais personne n’a réussi à y pénétrer, selon la police, qui a assuré que quatre assaillants avaient été tués ainsi qu’un policier et un homme non identifié. Au moins deux gardes de sécurité pakistanais employés par les Etats-Unis ont été également tués, a annoncé l’ambassade des Etats-Unis à Islamabad.

"Nous disposons de 2.800 à 3.000 fedayine ("ceux qui se sacrifient, des kamikazes, NDLR) nous allons commettre davantage de ce type d’attaques, nous viserons tous les lieux où se trouvent les Américains", a promis le porte-parole du Mouvement des talibans du Pakistan (TTP).

Le TTP est le principal mouvement taliban pakistanais, qui a fait allégeance en décembre 2007 à Al-Qaïda et décrété, à l’été de la même année, à l’unisson d’Oussama ben Laden en personne, le jihad ("guerre sainte") contre Islamabad pour son alliance avec les Etats-Unis dès fin 2001. Le TTP est le principal responsable d’une vague sans précédent d’attentats suicide ou d’attaques commando qui ont tué plus de 3.200 personnes en plus de deux ans et demi dans tout le pays.

Attentat suicide

Au moins 41 personnes ont été tuées dans un attentat perpétré en plein meeting d’un parti politique laïc dans le nord-ouest du Pakistan, non loin des zones où l’armée combat les talibans alliés à Al-Qaïda, selon un nouveau bilan de source médicale. Il y a aussi une centaine de blessés.

Ces insurgés islamistes sont responsables d’une vague sans précédent d’attentats suicide et d’attaques commando qui ont fait près de de 3.200 morts en un peu plus de deux ans et demi dans tout le pays.

L’attentat a été perpétré à Timargarah, la ville principale du Lower Dir, l’un des district de Malakand, lors d’un meeting en plein air du Parti national Awami, le mouvement laïc majoritaire et qui dirige l’Assemblée et l’exécutif de la province de la Frontière du Nord-Ouest (NWFP).


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :