mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > Afghanistan : le centre de coordination des opérations de la province de (...)

Afghanistan : le centre de coordination des opérations de la province de Kapisa (vidéo)

EMA, Ministère de la Défense

vendredi 9 avril 2010, sélectionné par Spyworld

Le centre de coordination des opérations de la province de Kapisa (OCCP) est une structure officielle, sous la responsabilité du gouverneur, qui a pour objectif de planifier et de coordonner les opérations de l’ensemble des forces de sécurité afghanes (ANSF) au niveau provincial. Basé à Mahmud E Raqi, l’organisme en plein essor regroupe une trentaine de personnes issus de l’armée nationale afghane (ANA), de la police nationale afghane (ANP) et des services de renseignements (NDS). Deux officiers de liaison de l’état major de la Task Force La Fayette y travaillent et participent à sa montée en puissance.

Venu participer à la réunion de sécurité hebdomadaire chez le gouverneur de Kapisa, M. Abu Baker, le colonel Boucher, chef d’état-major de la Task Force La Fayette analyse : « l’OCCP, c’est un organisme particulièrement important où l’ensemble des acteurs de la sécurité coordonnent leurs actions et échangent des informations ; Il y a quelques mois encore, chacune des institutions afghanes chargée de la sécurité œuvrait en Kapisa sans réellement se coordonner ».

Actuellement en construction, le nouveau centre opérationnel devrait voir le jour à la fin du mois de mai. En attendant, les militaires français détachés auprès de l’organisme s’organisent pour participer à son essor : « à courte échéance, nous allons disposer d’une grande tente fournie par nos partenaires américains qui nous permettra de mettre en place un centre opérationnel temporaire au sein duquel on fera migrer notamment les moyens de transmission ou encore l’ensemble de la cartographie » explique le chef d’escadron S., responsable du détachement de liaison.

Directeur de la structure actuelle, le colonel M. de l’armée nationale afghane, a pour mission de manager une équipe opérationnelle 24 heures sur 24, toute l’année. Conscient de l’importance de la présence des français durant cette période de transition, ce dernier nourrit beaucoup d’espoirs pour la suite : « j’ai hâte que le centre opérationnel soit construit pour qu’ensemble, ANA, ANP, NDS et forces françaises, nous puissions encore mieux coordonner nos opérations et ainsi combattre les insurgés dans la province de Kapisa ».

- Le dispositif français pour l’Afghanistan (dossier de référence)

- Vidéo


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :