mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Le parquet défavorable à l’extradition d’un ingénieur iranien (...)

Le parquet défavorable à l’extradition d’un ingénieur iranien vers les Etats-Unis

Mersiha Nezic, le Monde

jeudi 15 avril 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Le parquet général de la cour d’appel de Paris est défavorable à l’extradition vers les Etats-Unis d’un ingénieur iranien, Majid Kakavand, accusé par la justice américaine d’avoir illicitement fourni à l’Iran des produits "à double usage", civil et militaire. La chambre de l’instruction de la cour d’appel a mis son arrêt en délibéré au 5 mai.

S’appuyant sur une expertise de la direction générale pour l’armement (DGA) qui conclut que les biens en question ne sont pas à double usage, la représentante du parquet général a estimé que "les faits reprochés par la justice américaine n’étaient pas punissables en France à l’époque des faits". Cet ingénieur de 37 ans avait été arrêté le 20 mars 2009 à Roissy, alors qu’il se rendait en vacances en France. Téhéran a demandé à plusieurs reprises à Paris de libérer M. Kakavand, dont le sort a parfois été lié par la presse à celui de la jeune Française Clotilde Reiss, retenue en Iran depuis l’été 2009 sous l’accusation d’atteinte à la sécurité nationale.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :