jeudi 14 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Un missile atterrit à 50 m d’officiers et politiciens (...)

Un missile atterrit à 50 m d’officiers et politiciens péruviens

AFP

samedi 17 avril 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Une belle panique a parcouru vendredi un parterre de gradés et de politiciens péruviens, dont le ministre de la Défense, lorsqu’une démonstration de missiles anti-chars a mal tourné, un missile défectueux atterrissant à quelque 50 m des officiels, a constaté l’AFP.

L’armée péruvienne procédait dans la soirée à un essai de missiles Spike MR/LR de fabrication israélienne, d’une portée de 2.500 à 4.000 m, dont le Pérou a acquis 244 exemplaires mi-2009. La presse était invitée aux essais, dans la zone désertique de Cruz des Hueso, à 45 km au sud de Lima.

Après un premier tir sans problème, pour une raison inconnue le deuxième missile est parti de travers, et est venu finir sa course à une cinquantaine de mètres du groupe d’officiels présents, dont des députés et le ministre de la Défense Rafael Rey, en tenue de combat pour l’occasion.

"A terre ! A terre !", ont hurlé des officiers dans l’assitance, tandis que des personnalités se mettaient à courir ou se plaquaient au sol, sur fond de cris de panique. Les essais ont été suspendus immédiatement.

Le ministre Rey a plaisanté peu après avec la presse que cela permettait "de voir les risques encourus en conditions réelles". "Ce genre de choses peut arriver", a-t-il dit.

M. Rey a indiqué que l’incident était apparemment dû à une "défaillance technique" et non à un erreur humaine. Il a ajouté que le fabricant israélien Rafael, dont des représentants étaient présents, avait promis un rapport détaillé sur l’incident d’ici une semaine.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :