jeudi 14 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Naufrage navire : l’armée sud-coréenne met en cause le Nord (...)

Naufrage navire : l’armée sud-coréenne met en cause le Nord (presse)

AFP

vendredi 23 avril 2010, sélectionné par Spyworld

logo

L’armée sud-coréenne a mis en cause la Corée du Nord dans le naufrage d’un de ses navires militaires, affirmant que la corvette a été coulée par une torpille tirée par un sous-marin nord-coréen, a rapporté jeudi l’agence sud-coréenne Yonhap.

L’analyse fournie par les services de renseignement de l’armée sud-coréenne a été transmise au président Lee Myung-bak et au ministère de la Défense juste après le naufrage intervenu fin mars, a indiqué une source militaire non-identifiée citée par Yonhap.

"Selon l’analyse des services de renseignement militaires, des sous-marins nord-coréens ont attaqué le navire à la torpille", a indiqué cette source.

Selon la même source, les sous-marins nord-coréens sont armés de torpilles dotées de charges de 200 kg.

Les services de renseignement avaient informé la marine sud-coréenne avant même l’incident du 26 mars que la Corée du Nord préparait une attaque, a également indiqué Yonhap.

Le ministère sud-coréen de la Défense n’a pas commenté ces informations.

Le Cheonan, corvette de 1.200 tonnes, avait coulé le 26 mars après une mystérieuse explosion qui l’avait brisée en deux au large de l’île de Baengnyeong, près de la frontière maritime avec la Corée du Nord.

Quarante-six marins avaient été tués dans le naufrage, la plupart âgés d’une vingtaine d’années.

Séoul n’avait jusqu’ici pas directement mis en cause la Corée du Nord, laquelle a nié toute implication.

L’un des chefs des experts chargés de l’enquête a indiqué qu’une explosion extérieure semblait avoir causé le naufrage du navire. Cette thèse, excluant une explosion à l’intérieur du navire, avait également été avancée par un marin qui avait survécu au naufrage.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :