lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Internet > Facebook : nouvelle critique au Canada sur la protection de la vie (...)

Facebook : nouvelle critique au Canada sur la protection de la vie privée

AFP

samedi 24 avril 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Les usagers du très populaire réseau social Facebook risquent de faire l’objet de "chantage" à la suite de changements apportés par le géant de la sociabilité en ligne, met en garde la commissaire à la vie privée du Canada, samedi, dans une entrevue à un quotidien.

Jennifer Stoddart met en cause des modifications apportées au site qui permettent désormais à des tierces parties développant de nouvelles applications, telles des jeux, de conserver indéfiniment les données personnelles des usagers. Auparavant, elles étaient tenues de les effacer après 24 heures.

"Je suis très inquiète de ces changements. Plus d’un demi-million de développeurs auront accès à ces données", a affirmé la commissaire à la vie privée au quotidien de référence Globe and Mail.

"Cette information sera emmagasinée indéfiniment et cela ouvre la porte à ce que beaucoup de gens fassent l’objet de chantage venant des quatre coins du monde", a-t-elle déclaré sans plus de précisions.

Mme Stoddart a adopté une position très ferme face à la montée en popularité des réseaux sociaux en général, et de Facebook en particulier. En juillet dernier, elle avait fait une série de recommandations au site au sujet de la protection des renseignements personnels de ses usagers. Puis, à la suite de plaintes d’abonnés insatisfaits des changements apportés, elle avait lancé une nouvelle enquête en janvier.

Facebook compte quelque 400 millions d’abonnés dans le monde.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :