samedi 16 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Les antennes de téléphonie mobile cibles des terroristes

Les antennes de téléphonie mobile cibles des terroristes

Silicon.fr

mardi 3 janvier 2006, sélectionné par Spyworld

logo

La guérilla maoïste philippine a fait sauter sa vingt troisième tour de téléphonie mobile.

La technologie otage des mouvements terroristes !

Aux Philippines, pour fêter dignement la trêve du Nouvel An instaurée par le gouvernement, la NPA (New People’s Army), la branche armée du parti communiste maoïste philippin, a fait sauter une nouvelle tour d’antennes de téléphonie mobile.

C’est la vingt-troisième destruction constatée depuis six mois !

Cette nouvelle stratégie terroriste a été adoptée par la NPA, qui compte environ 8.000 membres. Des groupes armés d’une vingtaine d’hommes s’emparent de tours qu’ils font ensuite sauter.

Cette technique terroriste cache en réalité des pratiques mafieuses : la NPA évolue dans les campagnes philippines où elle extorque les entreprises rurales.

Globe Telecom, opérateur télécoms des Philippines, refuse de payer... Qu’à cela ne tienne, ses installations font l’objet d’opérations paramilitaires et terroristes.

Quant à la trêve proposée par le gouvernement, voilà bien une pratique capitaliste dont se moque l’un des derniers mouvements maoïstes au monde.

En revanche, depuis la destruction des tours télécoms, le porte-parole du NDF (National Democratic Front), la branche politique de la NPA, a bien du mal à joindre ses troupes... avec son téléphone mobile !


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :