samedi 16 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Koweït : une "cellule d’espionnage" au profit de l’Iran (...)

Koweït : une "cellule d’espionnage" au profit de l’Iran démantelée (presse)

AFP

dimanche 2 mai 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Les services de sécurité du Koweït ont démantelé une "cellule d’espionnage" qui recueillait des informations sur des cibles koweïtiennes et américaines pour le compte des Gardiens de la révolution, l’armée idéologique du régime iranien, a affirmé samedi le quotidien Al-Qabas.

Les services de sécurité du Koweït ont démantelé une "cellule d’espionnage" qui recueillait des informations sur des cibles koweïtiennes et américaines pour le compte des Gardiens de la révolution, l’armée idéologique du régime iranien, a affirmé samedi le quotidien Al-Qabas.

L’Iran a démenti cette information, la jugeant "totalement infondée".

Le journal, citant un haut responsable des services de sécurité, a indiqué qu’au moins sept personnes, dont certaines travaillant pour les ministères de la Défense et de l’Intérieur, avaient été arrêtées alors que six ou sept autres étaient activement recherchées.

Ces personnes comptent parmi elles des apatrides appelés "Bidoun" au Koweït, et des porteurs de différentes nationalités arabes.

L’opération, montée par les services de renseignement généraux et ceux de l’armée, a consisté à prendre d’assaut, il y a deux jours, le domicile de l’un des chefs de la cellule à Soulaibiya, à 25 km à l’ouest de la capitale.

Elle a permis de saisir des documents, un système de communication sophistiqué et plus de 250.000 dollars en liquide, toujours selon Al-Qabas.

Dans leurs aveux, les suspects ont indiqué avoir été également chargés de recruter de nouveaux membres pour la cellule présumée, toujours selon la même source.

Les membres du groupe séjournaient fréquemment en Iran sous couverture de tourisme, de soins médicaux ou de visites religieuses, d’après la même source.

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Ramin Mehmanparast a démenti l’information.

"L’information est totalement infondée. Cela entre dans le cadre du (scénario) de la peur de l’Iran", a dit M. Mehmanparast à la chaîne de télévision iranienne de langue arabe Al-Alam.

"Cela a été fait pour détourner l’attention de la réelle menace dans la région : le régime sioniste. Tout le monde doit être vigilant pour ne pas se laisser avoir par la propagande. Et (les pays régionaux) devraient aller vers plus d’unité", a-t-il dit.

Le Koweït, un point de transit pour les troupes américaines servant en Irak et en Afghanistan, abrite plusieurs bases américaines, dont la principale, Camp Arifjan, se trouve à 70 km au sud de la capitale. Quelque 15.000 militaires américains y sont installés.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :