lundi 11 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Un livre décrit les détails d’opérations secrètes antiterroristes de (...)

Un livre décrit les détails d’opérations secrètes antiterroristes de la CIA

Le Matinternet

mardi 3 janvier 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Un nouveau livre sur les activités secrètes antiterroristes du gouvernement américain révèle comment la CIA a recruté environ 30 personnes d’origine irakienne pour les envoyer en Irak poser des questions à des membres de leur famille sur les programmes d’armement du régime de Saddam Hussein.

La révélation majeure du livre du journaliste du "New York Times" James Risen avait déjà fait l’objet de nombreux articles dans son quotidien sur les écoutes téléphoniques réalisées sans autorisation des juges aux États-Unis par l’administration du président George W. Bush.

Mais le livre, intitulé "État de guerre : l’histoire secrète de la CIA et de l’administration Bush", décrit aussi comment le Dr Sawsan Alhaddad, par exemple, avait été recrutée par la CIA et envoyée en Irak en septembre 2002 pour poser des questions à son frère, employé dans le programme nucléaire de l’ancien dictateur irakien. Les questions avaient sidéré le frère de ce médecin-anesthésiste car selon lui, le programme n’existait plus depuis plus de 10 ans.

Comme Mme Alhaddad, environ 30 personnes se sont rendues en Irak pour se renseigner sur les programmes d’armement de Saddam Hussein auprès de membres de leur famille, et chacune a rapporté à la CIA que ces programmes étaient néants. Cela n’avait pas empêché les services de renseignement américains de conclure, en octobre 2002, que Saddam Hussein reconstituait son programme nucléaire.

Le livre de James Risen décrit également dans un autre chapitre la bévue d’un responsable de la CIA, qui avait envoyé à un de ses agents iraniens des informations permettant d’identifier à peu près tous les espions de la CIA en Iran. Le destinataire s’était avéré être un agent double, et des sources de la CIA ont affirmé à M. Risen que de nombreux espions avaient été emprisonnés.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :