dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > Six mois ferme contre un ex-cadre de Michelin jugé pour espionnage

Six mois ferme contre un ex-cadre de Michelin jugé pour espionnage

Dominique Tenza, RTL

mardi 4 mai 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Une peine de dix-huit mois de prison, dont six ferme, a été requise lundi à l’encontre d’un ancien cadre de Michelin, numéro un mondial du pneumatique, jugé en correctionnelle à Clermont-Ferrand pour avoir voulu vendre des données confidentielles à un concurrent. Marwan Arbache, un Français de 34 ans, est poursuivi pour avoir tenté de vendre en juillet 2007 au Japonais Bridgestone, des secrets industriels de première importance. Le tribunal a mis sa décision en délibéré au 21 juin.

Le parquet a également requis une amende de 10.000 euros contre l’accusé.

En juillet 2007, alors qu’il venait de démissionner quelques mois plus tôt, Marwan Arbache a envoyé un mail au principal concurrent de Michelin, Bridgestone, lui proposant des données confidentielles en échange de 115.000 euros.

Le groupe japonais avait alors aussitôt prévenu Michelin. Les responsables de la sécurité de l’entreprise avaient alors tendu un piège à leur ancien salarié afin de le démasquer alors qu’il utilisait un pseudonyme pour contacter Bridgestone.

Marwan Arbache a été interpellé le 9 janvier 2008.

Son avocat, Maître Portejoie, a bien insisté sur le fait qu’aucun document confidentiel n’était tombé entre des mains étrangères et assure que son client ne serait pas allé jusqu’au bout. De son côté, Michelin a soutenu que la divulgation de données confidentielles aurait pu lui causer un grave préjudice.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :